Paris Match Belgique

Absent de Taxi 5, Samy Naceri pousse un coup de gueule

samy naceri

Sami Naceri, dans son rôle mythique du chauffeur de taxi. | © ARP Sélection

Cinéma et Docu

Samy Naceri a poussé un coup de gueule contre l’équipe de Taxi 5 sur Twitter samedi et explique les raisons de son absence dans le dernier opus de la franchise. 

Pour toute une génération de spectateurs, Samy Naceri sera éternellement Daniel Morales, le chauffeur de taxi fou du volant de la saga Taxi. Mais il ne sera pas présent dans le cinquième opus qui suivra les périples dans les rues de Marseille du neveu de son personnage Eddy Maklouf (Malik Bentalha). Frédéric Diefenthal sera lui remplacé par Franck Gastambide, qui interprètera le flic Sylvain Marot, venu de Paris. Ce dernier, qui est également réalisateur du film, avait expliqué à Première il y a quelques jours qu’il avait écrit « un vrai rôle » pour Samy Naceri avant que Luc Besson lui demande de réduire sa présence à l’écran à une simple apparition « clin d’oeil ». Des propos qui ont fait bondir l’acteur de 56 ans qui lui a donné sa version sur Twitter samedi. « Ils m’ont fait croire dès le début qu’ils ne voulaient pas de moi. En effet, j’ai été surpris d’apprendre que de base leur idée était de faire un Taxi 5 sans même une apparition de moi », affirme-t-il dans un texte.

Selon lui, c’est le mécontentement des fans à cause de son absence dans le nouveau film qui a convaincu la nouvelle équipe de le contacter. « J’ai reçu un coup de fil de Franck Gastambide, en milieu de tournage. Durant ce coup de fil, le nouveau réalisateur de Taxi 5 m’a effectivement fait une proposition : une apparition clin d’oeil pour se donner bonne conscience face au public », regrette-t-il. 

Lire aussi > Valérian de Luc Besson, aventure de synthèse saveur guimauve

Samy Naceri à ses fans : « J’aurais aimé vous donner tellement plus »

Le Parisien poursuit en indiquant les raisons de son refus. « Avec tout le respect que je dois à mes fans, je ne pouvais pas accepter aussi peu juste pour mieux vendre leur film alors que j’aurais aimé vous donner tellement plus. Si la proposition avait eu lieu en début de tournage comme tous les acteurs, ma réponse n’aurait pas été la même », fait-il valoir. Il veut également faire comprendre aux fans que son refus n’a rien d’un « problème d’égo » de sa part, mais est une question de respect pour ses « 30 ans de cinéma à (s)on actif ». Il termine son message par une petite pique mystérieuse à l’égard de la nouvelle équipe : « Quand nos amis journalistes découvriront comment ils ont obtenu la franchise Taxi, je pense que tout le monde rigolera ».

Mots-clés:
taxi Samy Naceri
CIM Internet