Paris Match Belgique

Le comédien Philippe Caubère, figure du théâtre français, accusé de viol

Issu du théâtre du Soleil de la célèbre femme de théâtre Ariane Mnouchkine, Philippe Caubère a contesté fermement les accusations de viol. | © AFP PHOTO / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Cinéma

L'acteur et metteur en scène Philippe Caubère, issu du théâtre du Soleil, s'est dit "tomber des nues" en apprenant la nouvelle dans les journaux.

 

Une enquête préliminaire pour viol visant l'acteur et metteur en scène Philippe Caubère a été ouverte par le parquet de Paris, a-t-on appris ce mercredi 18 avril de source judiciaire, une accusation démentie par cette figure du théâtre français.

Cette enquête visant Philippe Caubère, 67 ans, intervient après le dépôt d'une plainte le 27 mars auprès du procureur de Béziers, pour des faits qui remonteraient à 2010, a ajouté cette source, confirmant une information du Point. La police judiciaire de Toulouse a été saisie afin d'auditionner la femme qui a porté plainte, Solveig Halloin.

Philippe Caubère, issu du théâtre du Soleil de la célèbre femme de théâtre Ariane Mnouchkine, aujourd'hui connu du grand public pour des spectacles donnés sous son propre nom, a contesté auprès de l'AFP les accusations de viol. "Je sais que c'est faux, c'est surréaliste", a-t-il dit. "J'ai eu une relation sexuelle et amoureuse dont il me reste d'ailleurs quelques traces, des e-mails", a réagi M. Caubère. Il a affirmé que cette relation était "plus que consentante, (...) désirée, mutuelle". Contactés par Le HuffPost, le comédien et sa productrice et compagne Véronique Coquet disent "tomber des nues" face à la révélation de cette plainte.

Une "dérive" du mouvement MeToo

Toujours auprès du Huffington Post, la plaignante raconte qu'il "enchaînait les textos mièvres et romantiques" qui se sont "très vite transformés en messages intrusifs puis salaces"."Je ne vivais plus qu'à travers Caubère", poursuit-elle. "Ces accusations sont insensées. Nous sommes un couple très libre et nous l'assumons. Mais jamais je ne partagerais la vie d'un violeur", renchérit la compagne de l'auteur qui ajoute : "C'est grave, ça témoigne de l'état d'esprit d'aujourd'hui, c'est effrayant que j'apprenne tout ça par les journaux".

Lire aussi > Au fait, le mouvement « Me Too » est vieux de 10 ans (et c'est bien plus qu'un hashtag)

Alors que Solveig Halloin explique que c'est le mouvement MeeToo qui l'a poussé à parler, le triple récompensé aux Molières parle quant à lui d'une "dérive" du célèbre mouvement, rapporte le Huffington Post. "J'ai connu des révolutions comme mai 68. Et j'ai connu aussi ses dérives. C'est la même chose aujourd'hui. Ce genre d'accusations est un avilissement du mouvement. Je suis horrifié par ces dérives de la part d'une fille très virulente, voire extrémiste", a-t-il déclaré.

CIM Internet