Paris Match Belgique

Bohemian Rhapsody : les coulisses tumultueuses du biopic dédié à Freddie Mercury

Le biopic aurait dû voir le jour il y a bien longtemps | © Keuntjex FuturexImage

Cinéma et Docu

Bohemian Rhapsody, qui sort le 31 octobre en Belgique et le 2 novembre en Amérique du nord, explore l’identité complexe du leader de Queen, une bête de scène à la voix puissante.

Le studio Twentieth Century Fox a levé le voile sur son film biographique dédié à la légende du rock Freddie Mercury et sur un film de Robert Rodriguez produit par James Cameron, au dernier jour de la convention CinemaCon, conférence annuelle où les studios convergent à Las Vegas pour dévoiler aux exploitants de salles et à la presse leurs titres à venir.

©AFP PHOTO / Patrick KOVARIK – L’acteur Rami Malek.

C’est la star de la série sur un pirate informatique Mr. Robot, Rami Malek, qui incarnera le charismatique compositeur et interprète mort du sida en 1991, à 45 ans, d’une infection liée à la maladie. Le film est co-produit par James Cameron, qui a écrit le scénario initial.

Ce que je peux dire c’est qu’une fois après avoir décroché le rôle, je me suis dit que cela pouvait être un tournant dans ma carrière et deux minutes après j’ai pensé que cela pouvait aussi la tuer. – Rami Malek

Cela fait des années que Bohemian Rhapsody aurait du voir le jour. Mais de multiples contrariétés ont postposé la sortie du biopic, notamment un différent artistique entre Sacha Baron Cohen, l’acteur de Borat, qui l’a définitivement exclu de la liste des acteurs pouvant interpréter Freddie Mercury. Après lui, de nombreux noms avaient été avancés : Daniel Radcliffe, Dominic Cooper ou encore Ben Wishaw. Après qu’un remplacement par Rami Malek ait été officialisé, c’est le renvoi de Bryan Singer à la réalisation qui a encore chamboulé tous les plans. Finalement, c’est Dexter Fletcher qui prendra la direction du film.

Lire aussi > Les secrets de Queen dévoilés de A à Z dans un livre

Le musicien, hors des projecteurs, est dépeint comme essayant de trouver qui il est, en tant qu’immigré de Zanzibar en Grande-Bretagne, et aux origines perses, avec une pansexualité que lui-même ne parvenait à définir. En proie à des influences néfastes, il quitte Queen mais se réunit avec ses partenaires Brian May, Roger Taylor et John Deacon pour le concert de charité Live Aid – le plus grand concert jamais organisé.

Avec Belga

Mots-clés:
biopic Freddie Mercury
CIM Internet