César 2017 : Le sacre de Xavier Dolan et Isabelle Huppert

César 2017 : Le sacre de Xavier Dolan et Isabelle Huppert

Isabelle Huppert et Xavier Dolan aux César 2017. | © BELGA/EFE/IAN LANGSDON/Thomas Padilla/MAXPPP

Cinéma et Docu

Et les grands vainqueurs de cette 42e cérémonie des César sont… Xavier Dolan, meilleur réalisateur pour Juste la fin du monde, et Isabelle Huppert, meilleure actrice pour Elle qui a également eu l’award du meilleur film.

 

Jérôme Commandeur aux manettes, une magnifique ovation réservée à Jean-Paul Belmondo, un César d’honneur remis à George Clooney en présence de sa femme magnifique Amal… Les 42e César du cinéma français ont tenu toutes leurs promesses. La soirée a été longue – une habitude – mais riche en émotions et avec quelques vraies surprises. Aux nombres de récompenses, quatre films se distinguent : Juste la fin du monde de Xavier Dolan (meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Gaspard Ulliel, meilleur montage) et Divines de Houda Benyamina (meilleur premier film, meilleur espoir féminin pour Oulaya Amamra, meilleur second rôle féminin pour Déborah Lukumuena) ont obtenu trois prix, Elle de Paul Verhoeven (meilleur film et meilleur actrice pour Isabelle Huppert) et Ma Vie de Courgette de Claude Barras (meilleur film d’animation et meilleur scénario).

Lire aussi > Jérôme Commandeur aux César : « L’animateur n’est pas là pour faire son show »

Double récompense pour la coproduction belge Elle

En espérant le prochain Oscar, dont la cérémonie se tiendra ce soir aux États-Unis, Isabelle Huppert a remporté le César de la meilleure actrice pour Elle du Néerlandais Paul Verhoeven, où elle y incarne une femme violée qui se met à traquer son agresseur. Son discours a été très sobre : « Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi, je remercie Paul Verhoeven qui a mis en scène ce film. Merci Saïd (le producteur). Je pense parfois aux rapports entre l’interprète que je suis et les rôles que j’ai joués. Et je crois que pour Elle, le rôle l’emporte sur l’interprète. Parce qu’au fond je ne jouais pas plus mal, aussi bien peut-être que d’autres films, mais cette année il me semble que l’avez mieux remarqué dans Elle. Il faut rendre à César ce qui est à César et à la littérature ce qui est littérature. C’est par Philippe Djian (l’auteur du roman, Ndlr) que j’ai rencontré Saïd, par Saïd que j’ai rencontré Paul Verhoeven ». Le thriller a également reçu le César du meilleur film.

Voir aussi > Le triomphe d’Isabelle Huppert aux Golden Globes 2017

Le triomphe de Xavier Dolan

Le Canadien de 27 ans a reçu le César de la meilleure réalisation et du meilleur montage pour son sixième film Juste la fin du monde, dans lequel il dirigeait notamment Gaspard Ulliel, César du meilleur acteur, qui, retenu sur un tournage, lui avait glissé un mot à lire en cas de prix. Mot qu’il a découvert lui-même en direct. Il a également longuement rendu hommage aux acteurs : « La vraie qualité d’un acteur, c’est aussi son écoute. J’ai eu la chance de travailler avec des acteurs formidables, différents. […] Dans l’écoute repose le plus grand défi d’un acteur ». Il a aussi évoqué un échange avec Marion Cotillard, qui a été la dernière à rejoindre le projet : « Un jour j’ai eu un message de Marion, très tard. « Je ne sais pas quoi faire de ce rôle de Catherine, il me fait peur, et c’est pour ça que je vais le faire. » […] Pour moi, c’est ça le jeu ». Véritablement ému, Dolan s’est exprimé en salle de presse à l’issue de la cérémonie : « C’est merveilleux de par leur nature diverse, mais tout est relié. […] Est-ce que ces trois récompenses ne sont pas inextricables de la démarche du cinéma ? […] Que Gaspard soit reconnu ce soir, c’est merveilleux. Il est le personnage passif d’un groupe d’acteurs formidables ». 

Lire aussi > La standing ovation faite à Jean-Paul Belmondo aux César 2017

Le palmarès intégral

  • César d’honneur : George Clooney
  • Meilleur espoir féminin : Oulaya Amamra pour Divines
  • Meilleurs costumes : La Danseuse
  • Meilleur son : L’Odyssée
  • Meilleur espoir masculin : Niels Schneider pour Diamant noir
  • Meilleurs décors : Chocolat
  • Meilleur documentaire : Merci patron de François Ruffin
  • Meilleure musique : Dans les forêts de Sibérie
  • Meilleur premier film : Divines
  • Meilleur montage : Juste la fin du monde
  • Meilleur film d’animation (long) : Ma Vie de Courgette
  • Meilleur film d’animation (court) : Celui qui a deux âmes
  • Meilleure photo : Frantz
  • Meilleur second rôle masculin : James Thierrée dans Chocolat
  • Meilleur scénario adapté : Ma Vie de Courgette
  • Meilleur second rôle féminin : Déborah Lukumuena dans Divines
  • Meilleur film étranger : Moi, Daniel Blake de Ken Loach
  • Meilleur scénario : L’Effet aquatique
  • Meilleure actrice : Isabelle Huppert pour Elle
  • Meilleur réalisateur : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
  • Meilleur acteur : Gaspard Ulliel pour Juste la fin du monde
  • Meilleur film : Elle de Paul Verhoeven
Jean Dujardin a remis le César d’honneur à George Clooney – ©Thomas Padilla/MAXPPP
CIM Internet