Paris Match Belgique

Une scène LGBT coupée au montage dans Jurassic World 2

Jurassic World

Hollywood semble encore frileux à l'idée d'insérer des personnages LGBT dans ses grosses productions. | © « Jurassic World : Fallen Kingdom » / Universal Pictures

Cinéma

La seule référence à un personnage gay dans Jurassic World : Fallen Kingdom a été coupée au montage.

Jurassic World : Fallen Kingdom s’apprête à être diffusé dans les salles américaines ce vendredi 22 juin, et les révélations d’une des actrices viennent entacher cette sortie. Selon Daniela Pineda, qui joue la paléo-vétérinaire Zia Rodriguez, le blockbuster devait comprendre un protagoniste queer, c’est-à-dire issu de la communauté LGBT. Seulement, les producteurs ont jugé bon de supprimer cet aspect de l’histoire, rendant son personnage beaucoup plus lisse.

Lire aussi > Tout ce temps, Jurassic Park cachait-il son amour pour les Goonies ?

Une scène qui lui tenait à coeur

« Il y a une scène que j’ai vraiment, vraiment aimé [tourner], et je comprends pourquoi ils l’ont supprimé, pour la durée du film », a-t-elle confié à Yahoo le 18 juin dernier. « Il y a moi et Chris Pratt, dans un véhicule militaire avec des mercenaires. C’est plutôt silencieux, on attend. Et là je regarde Chris, et je lui dis « Une mâchoire carrée, une belle structure osseuse, des muscles, et t’es grand… Je ne sors pas avec des hommes, mais si c’était le cas, je sortirais avec toi ».

Daniela Pineda a ensuite expliqué que cette scène lui tenait particulièrement à cœur, car il s’agissait d’une « indication sur mon personnage… Mais ils l’ont coupé ». Elle a également ajouté que l’idée d’insérer une femme lesbienne dans le film était une idée du réalisateur Juan Antonio Bayona et du scénariste Colin Trevorrow.

Lire aussi > Le casting cinq étoiles du prochain Tarantino s’enrichit encore

Hollywood se dérobe

Sur les réseaux sociaux, cette nouvelle a mal été reçue. Beaucoup y voit une énième façon hollywoodienne de se dédouaner de toute critique, en insérant un personnage queer, sans jamais mentionner sa sexualité. Un petit peu plus de représentation n’aurait sans doute pas fait de mal.

CIM Internet