Paris Match Belgique

L'Académie des Oscars, de plus en plus inclusive

L'Académie a précisé dans un communiqué que 49% des 928 nouveaux membres étaient des femmes, ce qui porte le taux de ses membres féminins à 31% contre 25% il y a trois ans. | © Reporters / DPA

Cinéma

L'Académie des arts et sciences du cinéma, qui a promis de diversifier l'origine de ses membres, a annoncé lundi qu'elle avait convié un nombre record d'artistes à rejoindre ses rangs, dont une moitié de femme y compris Léa Seydoux, Sofia Boutella et Emmanuelle Seigner.

49% des nouveaux membres sont des femmes

L'Académie a précisé dans un communiqué que 49% des 928 nouveaux membres étaient des femmes, ce qui porte le taux de ses membres féminins à 31% contre 25% il y a trois ans.

Parmi les nouveaux artistes, 38% sont des personnes de couleur, dont l'actrice et humoriste Mindy Kaling, la toute jeune Quvenzhané Wallis (14 ans), l'acteur Daniel Kaluuya ("Get Out", "Black Panther"), les musiciens Nitin Sawhney, Kendrick Lamar ou Carlinhos Brown. Grâce à ces arrivants, les artistes de multiples ethnicités représentent dorénavant 16% du total des membres contre 8% en 2015.

Emmanuelle Seigner invitée malgré l'affaire Polanski 

Emmanuelle Seigner, la femme de Roman Polanski, est ainsi conviée à rejoindre l'institution phare d'Hollywood quelques mois après l'exclusion du cinéaste, reconnu coupable de détournement de mineure il y a quarante ans - et accusé d'agression sexuelle par plusieurs autres femmes, ce qu'il nie. L'actrice américaine Ann Dowd, qui incarne la terrifiante Tante Lydia dans la série d'anticipation "La Servante écarlate", fait aussi partie du cru 2018 tout comme la star de la nouvelle trilogie "Star Wars" Daisy Ridley, Blake Lively, Diane Kruger ou Nadine Labaki.

Lire aussi > Pour Roman Polanski, le mouvement #MeToo est une "hystérie collective"

Si tous les membres invités acceptent de rejoindre l'Académie, le nombre de ses membres passerait à 9.226 personnes. Le message de l'Académie, qui avait promis en 2016 de doubler le nombre de femmes et représentants des minorités ethniques d'ici 2020, est dorénavant clair, estime le magazine Variety: "Les portes sont grand ouvertes".

(Avec Belga)

CIM Internet