Paris Match Belgique

Le film qui a fait pleurer Quentin Tarantino vous fera trembler de peur

Vidéo Cinéma

Quand le réalisateur italien Luca Guadagnino a fait voir à Quentin Tarantino son remake de Suspiria, ce dernier a fondu en larmes. 

C’est en 1977 que sort la pellicule qui collera pour toujours à la peau du cinéaste italien Dario Argento – une peau qui a la chair de poule et moite de peur. À sa sortie, Suspiria étonne d’autant qu’il détonne dans la filmographie du réalisateur : un véritable chef-d’œuvre, aussi horrifique qu’esthétiquement magnifique. Plus de 40 ans plus tard, un autre Italien s’attelle à reporter à l’écran Suspiria, dans toute son étrange beauté : Luca Guadagnino, le réalisateur de l’acclamé Call Me By Your Name.

Lire aussi > Quand les toiles de Claude Monet s’invitent dans le film Call Me By Your Name

Un remake déjà adoubé par l’un des pontes du cinéma contemporain, puisqu’une interview de La Repubblica dévoile que Quentin Tarantino a manifestement beaucoup, beaucoup aimé le nouveau film. « Nous sommes amis depuis que nous avons été jurés au Festival de Venise« , raconte ainsi Luca Guadagnino. « J’étais nerveux, mais impatient d’avoir son avis. Nous l’avons vu chez lui et sa réaction m’a réchauffé le cœur. Il était enthousiaste, et à la fin, il a pleuré et m’a pris dans ses bras« .

Pourtant, la première bande-annonce du Suspiria de Luca Guadagnino fait davantage trembler que premier, de prime abord : comme dans l’histoire originale, on y suit la vie de pensionnaire d’une école de danse, bientôt cernée par des phénomènes étranges et la mort de plusieurs de ses camarades. « Parce qu’il s’agit autant d’un film d’horaire que d’un mélodrame, mon but était de faire voir l’horreur sans pouvoir s’en détourner, parce qu’on est captivé par les personnages« , explique le réalisateur italien, avant d’ajouter que la production, qui n’est autre qu’Amazon, était « heureuse« .

Lire aussi > Timothée Chalamet et Steve Carell dans le prochain film du réalisateur belge Félix van Groeningen

Après la langueur de Call Me By Your Name, Luca Guadagnino s’apprête donc à sortir un film hypnotisant qui devra certainement beaucoup aux actrices principales Dakota Johnson et Tilda Swinton. Dans une interview pour IndieWire, Chloë Grace Moretz – qui joue également dans le remake – a fait savoir que le film était l’œuvre « la plus proche d’un Stanley Kubrick moderne » qu’elle avait jamais vue. « Vous êtes catapulté dans un monde que je peux seulement décrire comme celui de Shining sur de nombreux aspects ». Suspiria devrait sortir dans les salles à l’automne 2018.

CIM Internet