Paris Match Belgique

Clap de fin pour Anima avec un grand prix russe et poétique

Vidéo Cinéma et Docu

Qui a dit que les « dessins animés », ce n’était que pour les enfants ? Cette année encore, durant dix jours à Bruxelles, le Festival Anima a prouvé le contraire avec quelques 279 films sélectionnés et 42 000 visiteurs. L’occasion de réunir étudiants en animation, adultes et enfants devant de nombreux films en vision rare – dont Among the Black Waves, le grand gagnant de la compétition.

C’est ce dimanche soir que s’achevait le festival bruxellois Anima, toujours dédié pour cette 36ème édition au film d’animation, sous toutes ses formes et dans toutes ses couleurs. Mais c’est en noir et blanc que s’est distingué le grand gagnant, le court métrage russe Among the Black Waves, de l’artiste Anna Budanova, lors de la soirée de clôture du festival à Flagey. Une production délicate, poétique et sombre à la fois, tout en danses du vide et incantations animées.

Le jury de la compétition internationale a par ailleurs décerné son prix spécial à Decorado – aussi en noir et blanc -, un court métrage du réalisateur espagnol Alberto Vazquez et le prix du meilleur court métrage belge à Britt Raes pour son film Catherine. Le prix du meilleur court métrage étudiant s’est vu remis à la Coréenne Jang Nari pour son film My Father’s Room, toujours tout en nuances de gris – décidément. Le jury jeune a désigné La Cage du Français Loïc Bruyère comme meilleur court métrage jeune public.

Lire aussi : Maimouna Hélène Diarra : la vieille dame du cinéma africain récompensée pour sa carrière

Catherine – trailer from Creative Conspiracy (CC) on Vimeo.

Côté belges, le grand prix du meilleur court métrage de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été attribué au fameux duo Vincent Patar et Stéphane Aubier (Panique au Village) pour leur film La Rentrée des classes. Enfin, le public du festival a plébiscité le film japonais Your Name de Makoto Shinkai comme meilleur long métrage.

Lire aussi : Boudin, dj’s et artisanat : un apprenti boucher détourne le concept de la Boiler Room

Cette année, Anima avait également osé le pari de faire entrer le futur dans sa programmation, puisque le festival proposait une expérience de réalité virtuelle. À noter dans les agendas : la prochaine édition aura lieu en 2018, du 9 au 18 février.

Awesomely immersive #vrexperience #360video @Anima_Festival @Poolp_io #OculusRift #HTCValve pic.twitter.com/RGCOmhRa3E

Avec Belga

CIM Internet