Paris Match Belgique

Pourquoi l’actrice de 50 Shades of Grey a donné son numéro de téléphone en direct

Dakota Johnson

"Je ne veux plus parler. Je veux écouter." | © AFP PHOTO / Filippo MONTEFORTE

Cinéma et Docu

Lors du festival Global Citizen, à New York, l’actrice a donné son numéro de téléphone afin que les victimes d’agressions sexuelles puissent lui raconter leur histoire. 

« Je ne veux plus parler. Je veux écouter. J’aimerais que vous m’appeliez. Que vous me racontiez votre histoire par message vocal. Je veux que vous partagiez avec moi ce que vous avez traversé, en tant que femme ou que fille qui a souffert », a déclaré Dakota Johnson avant de donner son numéro de téléphone lors d’un discours durant le fesitval Gobal Citizen. L’égalité des sexes était l’un des trois thèmes majeurs du festival, avec l’aide au développement et la participation électorale. 

L’actrice du film 50 shades of Grey entend, à travers ce médium, donner le moyen aux victimes de raconter leurs histoires en lui laissant un message vocal, ou en lui envoyant un courriel à son adresse mail dakota.johson@globalcitizen.org. Entourée d’une équipe, l’actrice a également  indiqué à son audience qu’elle était en mesure de traduire les messages qui ne seraient pas laissés en anglais. 

 

Fifty shades et le mouvement #metoo

Il y a un an, le lancement de la dernière bande-annonce de la trilogie 50 nuances de gris, en pleine explosion du mouvement #MeToo; avait fait l’objet de vives critiques. Le film avait été accusé de « rendre la violence glamour ». Dakota Johnson n’avait pas voulu prendre par à la polémique, estiment qu’elle n’était pas celle qui prenait « les décisions marketing », mais elle considère que son personnage Anastasia Steele évolue au fur et à mesure de l’histoire. Elle avait ceci dit applaudi le mouvement  #MeToo : “Je suis heureuse que tout le monde parle, et qu’il y ait une solidarité qu’Hollywood n’a jamais vue auparavant. C’est un moment intéressant, et cela ne va pas disparaître ». Aujourd’hui, l’actrice participe d’une belle façon à la pérennité du mouvement !

CIM Internet