Paris Match Belgique

Les six choses à retenir des Golden Globes 2019 et le palmarès complet

Alfonso Cuaron, réalisateur de Roma. | © Photo by Mark RALSTON / AFP

Cinéma et Docu

Vous avez manqué la cérémonie des Golden Globes 2019 ? Pas de souci, voici ce qu’il ne fallait pas manquer, et bien sûr le palmarès. Le long métrage « Girl » du réalisateur belge Lukas Dhont n’a, pour sa part, pas remporté le prix du meilleur film en langue étrangère. 

D’après un article Paris Match France par Yannick Vely

Lady Gaga battue par Glenn Close

Ce fut elle l’incontournable star de la soirée. De son apparition spectaculaire sur le tapis rouge avec une robe bleue en hommage à la tenue portée par Judy Garland dans la première version d’A Star is Born – sa traine était tenue par deux assistants – à ses deux passages sur scène, Lady Gaga a illuminé un début de soirée plutôt sage. Son « Bradley, I Love you » susurrée avec émotion après son premier Golden Globe, pour la chanson « The Shallow » a ému l’assistance. Mais, divine surprise, c’est Glenn Close qui a remporté le Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle dramatique. Les larmes aux yeux, l’héroïne de The Wife a été aussi choquée que l’assistance par ce triomphe. Mais l’actrice révélée par Les Liaisons dangereuses a ensuite repris ses esprits pour un discours fort : « Le film s’appelle The Wife. Je pense que cela explique pourquoi il a fallu 14 ans pour le faire ».

Lire aussi > Les raisons derrière le costume XXL de Lady Gaga

Rami Malek sur la voie royale…

Le jeune acteur américain était tendrement massé par le guitariste de Queen Brian May avant la cérémonie. Cela lui a porté chance. Bluffant en Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody, Rami Malek est désormais le favori pour l’Oscar du meilleur acteur surtout que le biopic a créé la sensation en dominant le favori A Star is Born dans la catégorie meilleur film dramatique. Hollywood aime le succès et le carton du film n’est pas passé inaperçu…

Girl pas plébiscité

Le long métrage Girl du réalisateur belge Lukas Dhont n’a, pour sa part, pas remporté le prix du meilleur film en langue étrangère décerné à « Roma » du réalisateur mexicain Alfonso Cuaron. Les autres longs métrages sacrés dans cette soirée très éclectique, rassemblant le gratin d’Hollywood, ont été Roma, donc, et Green Book, de Peter Farelly.

La voix de la diversité

Co-présentatrice du show, la star de la série Grey’s Anatomy Sandra Oh a donné le ton de la soirée, avec un discours sur la diversité ethnique pour une fois bien représentée dans les différentes catégories. Et bien sûr, qui dit nominations, dit récompenses. L’actrice afro-américaine Regina King a ainsi été récompensée du Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour Et si Beale Street pouvait parler, l’actrice canadienne d’origine coréenne Sandra Oh a reçu le Golden Globe de l’actrice dans une série dramatique pour son rôle dans la série Killing Eve – elle devient la première personnalité d’origine asiatique à avoir remporté plusieurs Golden Globes. L’acteur Mahershala Ali a lui obtenu le Golden Globe du meilleur second rôle pour Green Book. Sans oublier Rami Malek…

Lire aussi > Les films les plus attendus de 2019

Green Book favori pour les Oscars ?

Bien sûr, les Golden Globes ne sont qu’un indicateur parmi d’autres et la campagne pour les Oscars est longue… Il n’empêche : avec trois récompenses – meilleur comédie, meilleur scénario et meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali -, Green Book est désormais le favori pour obtenir de nombreuses statuettes en février prochain. Les Américains aiment les belles histoires et la présence sur scène de Nick Vallelonga, fils du véritable héros du film, a sans doute touché une corde sensible chez les votants.

Michael, Patricia, Jeff, Carol, Glenn…

Prix de la presse étrangère établie à Hollywood, les Golden Globes connaissent par cœur l’histoire du septième art. Impossible de ne pas récompenser Michael Douglas, Patricia Clarkson et Patricia Arquette quand l’occasion se présente… « Je dédie ce prix à mon père, qui a 102 ans… Les vieux ont encore la pêche ! », a expliqué le fils de Kirk Douglas en ouverture du show. Et si le grand public français ne connait pas Carol Burnett, l’émotion de cette grande papesse de l’humour américain faisait plaisir à voir. Quant à Jeff Bridges, qui a reçu le Cecil B. Awards, il a bien mérité sa standing ovation, vieux lion du cinéma américain qui n’a pas fini de rugir…

Le palmarès complet

Meilleur film dramatique : Bohemian Rhapsody

Meilleure comédie ou comédie musicale : Green Book

Meilleur acteur dramatique : Rami Malek, Bohemian Rhapsody

Meilleure actrice dramatique : Glenn Close, The Wife

Meilleur acteur dans une comédie : Christian Bale, Vice

Meilleure actrice dans une comédie : Olivia Colman, La Favorite

Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron, Roma

Meilleur film en langue étrangère: Roma (Mexique)

Meilleur scénario : Green Book

Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali dans Green Book

Meilleure actrice dans un second rôle : Regina King dans Et si Beale Street pouvait parler

Meilleur compositeur : Justin Hurwitz pour First Man

Meilleure chanson : « Shallow », interprétée par Lady Gaga pour A Star is Born

Meilleur film d’animation : Spider-Man : New Generation

Séries télévisées

Meilleure série dramatique : The Americans (FX)

Meilleur acteur dans une série dramatique : Richard Madden, Bodyguard

Meilleure actrice dans une série dramatique : Sandra Oh, Killing Eve

Meilleure série comique : La Méthode Kominsky (Netflix)

Meilleur acteur dans une série comique : Michael Douglas, La Méthode Kominsky

Meilleure actrice dans une série comique : Rachel Brosnahan, La Fabuleuse Mme Maisel

Meilleur film de télévision ou mini-série : The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story (FX)

Meilleur acteur dans un film de télévision ou une mini-série : Darren Criss, American Crime Story : The Assassination of Gianni Versace

Meilleure actrice dans un film de télévision ou une mini-série : Patricia Arquette, Escape at Dannemora

Meilleur second rôle masculin : Ben Whishaw, A Very English Scandal

Meilleur second rôle féminin : Patricia Clarkson, Sharp Objects

CIM Internet