Sans présentateur, la cérémonie des Oscars s’annonce historique

oscars 2019

Faute de candidats pour animer la cérémonie, l'édition 2019 des Oscars risque de se faire sans présentateur. | © AFP

Cinéma et Docu

C’est la première fois depuis 30 ans que l’Académie des Oscars envisage de se passer de présentateur ou de présentatrice.

 

Depuis le désistement de Kevin Hart, initialement censé présenter la 91e cérémonie des Oscars, c’est la panique à l’Académie qui peine à trouver un remplaçant pour animer la soirée prévue le 24 février prochain à Hollywood. La star de Jumanji : Bienvenue dans la jungle avait renoncé à cette mission après avoir défrayé la chronique pour ses propos homophobes.

Depuis début décembre, la prestigieuse académie vouée à la promotion mondiale du cinéma cherche donc désespérément une célébrité « jeune, drôle, politiquement correcte, qui n’a jamais été sujette à controverse pour assurer la présentation d’une soirée prestigieuse », souligne le Point. Mais force est de constater que le profil semble de plus en plus difficile à dénicher. Car le nombre de candidats prêts à endosser le rôle s’affaiblit, tant ce dernier devient risqué. « Quoi qu’il fasse ou dise, le présentateur peut être assuré de se faire éreinter par les critiques pour ses blagues de mauvais goût ou trop politiques, la longueur interminable de la soirée, les gaffes, les faux pas (…). Peu de stars sont donc prêtes à risquer leur carrière et leur réputation, même pour la gloire du septième art », écrit encore le Point.

Un mal pour un bien

À six semaines de la grand-messe hollywoodienne, l’Académie serait-elle sur le point de jeter l’éponge ? C’est en tous cas ce qu’annonce le magazine Variety ce mercredi 9 janvier, affirmant que l’édition 2019 des Oscars se fera tout bonnement sans présentateur. Ce n’est que la cinquième fois en 91 cérémonies que le prestigieux show se déroule sans quelqu’un pour prononcer le fameux monologue d’ouverture. La dernière fois remonte à 1989, quand le producteur Alan Carr et le réalisateur Jeff Margolis ont créé un numéro musical en guise de lancement de la cérémonie.

Lire aussi > Oscars 2019 : et les favoris sont…

Selon le magazine américain, les différentes parties de la cérémonie seront partagées entre plusieurs personnalités triées sur le volet, rapporte Vanity Fair. L’occasion pour Donna Gigliotti, productrice du show hollywoodien, de « moderniser une cérémonie bien souvent jugée interminable » et de « minimiser le rôle du présentateur ». Un mal pour un bien, se diront certains.

CIM Internet