Soupçonné de vouloir entrer illégalement aux États-Unis, un acteur de « Roma » pourrait ne pas assister aux Oscars

Soupçonné de vouloir entrer illégalement aux États-Unis, un acteur de « Roma » pourrait ne pas assister aux Oscars

roma jorge antonio guerrero

Jorge Antonio Guerrero incarne Firmin dans le dernier film d'Alfonso Cuarón. | © Netflix.

Cinéma et Docu

Jorge Antonio Guerrero a déjà vu sa demande d’entrée aux États-Unis refusée trois fois depuis le début de la promotion du film Netflix d’Alfonso Cuarón.

Grandissime favori des prochains Oscars, dont la 91ème cérémonie se tiendra le 24 février prochain, Roma d’Alfonso Cuarón cumule pas moins de dix nominations, ex-aequo avec La Favorite de Yórgos Lánthimos. Mais tristement, l’un de ses acteurs principaux pourrait ne pas monter sur scène avec l’équipe du film si celui-ci remporte la statuette tant convoitée de meilleur long-métrage, nous apprend IndieWire ce mercredi. Lors d’une interview avec le quotidien mexicain El Sol de Acapulco suite à l’annonce des nominations, Jorge Antonio Guerrero, qui interprète le rôle de Firmin, le petit ami de Cleo (Yalitza Aparicio), a ainsi déclaré qu’il avait pour l’instant manqué tous les événements promotionnels autour de Roma sur le sol américain.

Lire aussi > Oscars 2019 : « Roma » et « The Favourite » caracolent en tête avec 10 nominations chacun


Le comédien, déjà remarqué dans la série Narcos : Mexico, explique que sa demande de visa pour entrer dans le pays de Donald Trump a été refusée pas moins de trois fois depuis un an et le début de la campagne de promotion du film auprès de la presse, et ce sans raison valable. Jorge Antonio Guerrero n’a donc pas pu assister aux diverses cérémonies et au festival au cours desquels Roma a été projeté [ce type de représentation étant une aubaine pour les actrices et acteurs en devenir], et il était également absent des Golden Globes début janvier, où le long-métrage a pourtant remporté les statuettes de meilleur réalisateur et de meilleur film étranger.

Pris pour un usurpateur

L’acteur mexicain de 31 ans, en quête de reconnaissance de l’autre côté de la frontière, déclare même que l’un des employés de l’ambassade des États-Unis à Mexico l’a soupçonné de ne pas être un acteur et de chercher à entrer sur le sol américain pour trouver un travail de l’autre côté de la frontière. Lors d’une autre interview, cette fois avec le mùagazine Quién, il explique qu’il s’est pourtant rendu à l’ambassade américaine muni du sésame d’invitation, rédigé par l’une des productrices de Netflix, l’invitant officiellement à participer aux Oscars et aux Golden Globes. « Si nous pouvions trouver un moyen pour qu’un officier au consulat ou quelqu’un à l’ambassade lise ces lettres d’invitation, on pourrait comprendre la portée artistique de ma demande et l’échange culturel entre deux nations », a-t-il lancé.

Lire aussi > Sans présentateur, la cérémonie des Oscars s’annonce historique

Il reste un mois à Jorge Antonio pour réaliser son rêve, qui est celui de tout acteur de cinéma, et fouler le plus célèbre des tapis rouges. On espère que les dix nominations raflées par la production Netflix feront bouger les choses à temps.

CIM Internet