Paris Match Belgique

Bollywood sort sa première romance lesbienne (et on applaudit)

bollywood

Le casting de How I Felt When I Saw that Girl. | © DR

Cinéma et Docu

Sorti ce 1 février, How I Felt When I Saw that Girl est le premier film romantique mainstream de Bollywood avec un personnage principal homosexuel. 

Un père tente de marier sa fille à un bel inconnu. Elle résiste, son cœur appartenant à quelqu’un d’autre. Ajoutez à cela de la danse et des chants, voilà le trailer d’un film de Bollywood classique. Pourtant, Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga (Ce que j’ai ressenti quand j’ai vu cette fille) est un film plutôt novateur dans le cinéma indien. Sorti ce vendredi 1 février en Inde, cette romance grand public, rassemblant de nombreuses stars bollywoodiennes, est la première à présenter une histoire lesbienne. « L’histoire d’amour la plus inattendue de l’année », peut-on lire dans la bande-annonce vue plus de 20 millions de fois.

Lire aussi > Bollywood connaît-il son heure #MeToo ?

Si la vidéo reste mystérieuse quant à la véritable intrigue du film, c’est bien sûr voulu. « En partie pour éviter toute controverse », explique The Guardian, avant de prendre comme exemple Fire. Sorti en 1996, le film mettant en scène une relation lesbienne a provoqué la destruction de cinémas « par des bandes d’hindous fanatiques », poursuit le journal britannique. « Cela fait également partie d’une stratégie visant à projeter le film au-delà des enclaves libérales de Delhi, Mumbai et d’autres grandes villes, où des films de fiction et indépendants sur les relations homosexuelles ont déjà été projetés à un faible public. »

Briser les stéréotypes

En septembre dernier, après plus d’une décennie de campagne légale, l’Inde avait mis fin à l’interdiction de l’homosexualité imposée par l’ère coloniale. La prochaine étape est de changer les mentalités, a déclaré la réalisatrice du film, Shelly Chopra Dhar. Et cela passe également par le cinéma. En mettant en scène une famille à l’extérieur des grandes villes, la réalisatrice entend briser les stéréotypes. « Les critiques disent que [l’homosexualité] est pour les gens modernes, elle vient d’Occident », dit-elle dans The Guardian. « J’ai cassé ça. »

Ces dernières années, plusieurs films bollywoodiens ont tenté de briser certains tabous. Sorti en 2018, Veere Di Wedding présentant un personnage secondaire gay a surtout été controversé pour sa scène de masturbation féminine. Dans Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga, la relation lesbienne n’est pas le seul élément qui rend ce film si spécial et pionnier : son scénario a également été co-écrit par une femme trans, Gazal Dhaliwal.

Mots-clés:
inde bollywood lgbt+
CIM Internet