Yesterday : Quand Danny Boyle imagine un monde sans les Beatles

Yesterday : Quand Danny Boyle imagine un monde sans les Beatles

yesterday

Yesterday, en salles à partir du 26 juin. | © Universal

Cinéma et Docu

Tout le monde a oublié les Beatles. Tout le monde sauf Jack… et il va s’en servir. 

Et si les Fab Four n’avaient jamais existé ? Dans Yesterday, le réalisateur de Trainspotting et Slumdog Millionaire raconte l’histoire d’un jeune chanteur un peu loser dont la vie va changer après un accident de la route lors d’une mystérieuse panne de courant mondiale. Jack se réveille dans un univers où personne ne connaît les Beatles et leurs myhtiques chansons. À part lui. Il le découvre alors qu’il entonne « Yesterday » à sa guitare. Personne ne reconnaît « l’une des plus grandes chansons jamais écrites ». « Ça vaut pas Coldplay et ‘Fix You’ », lui lance une de ses amies. Jack décide alors de se servir de cette ignorance pour s’approprier les tubes du groupe de Liverpool et pour enfin devenir une star.

Lire aussi > De refuge des Beatles à capitale du yoga, l’incroyable destin de Rishikesh

Beatlemania

En plus de Danny Boyle à la réalisation, Yesterday peut compter sur une autre pointure au scénario : Richard Curtis, à qui l’on doit les comédies « so british » de Love Actually, About Time, Bridget Jones ou encore Good Morning England. Au casting, on retrouve Himesh Patel, Lily James, Kate McKinnon et Ed Sheeran, dans son propre rôle. En salles le 26 juin prochain, le film prouve que la Beatlemania est encore bien présente, près de cinquante ans après leur séparation. Peter Jackson a également annoncé qu’il tournait un documentaire fait d’images inédites du groupe mythique.

CIM Internet