Paris Match Belgique

À 10 jours de la cérémonie, l’énorme coup de gueule des réalisateurs contre les Oscars

oscars

Débutée sur Twitter, la fronde des maîtres du 7e art a finalement débouchée sur une lettre ouverte adressée ce mercredi aux membres de l'Académie. | © Robyn BECK / AFP

Cinéma et Docu

L’Académie des Oscars a révélé les quatre trophées qui ne seront pas diffusés en direct. Et la décision ne plaît pas à tout le monde.

 

Spike Lee, Quentin Tarantino, Damien Chazelle, Alfonso Cuarón… À dix jours de la cérémonie tant attendue, les coups de gueule se multiplient contre l’Académie américaine du cinéma.

Ce lundi, l’institution hollywoodienne a révélé les quatre trophées qui ne seront pas diffusés en direct, afin d’éviter que la retransmission de la 91e cérémonie – qui se déroula sans présentateur – dépasse le temps imparti. Conclusion : les statuettes pour la photographie, le montage, le court-métrage de fiction et le maquillage et la coiffure seront remises pendant les coupures publicitaires.

Lire aussi > Oscars 2019 : et les favoris sont…

Une décision qui a provoqué l’indignation de plusieurs réalisateurs, dont Martin Scorsese, Quentin Tarantino et Damien Chazelle, mais aussi Spike Lee et Roger Deakins. Débutée sur Twitter, la fronde des maîtres du 7e art a finalement débouchée sur une lettre ouverte adressée ce mercredi aux membres de l’Académie.

Une « insulte » à l’art auquel ils ont « consacré leur vie »

« Reléguer au second plan ces arts essentiels au cinéma lors de la 91e cérémonie des Oscars n’est rien d’autre qu’une insulte pour ceux d’entre nous qui dédions nos vies et nos passions à notre profession », écrivent les signataires. « Dans l’histoire du cinéma, des chefs d’œuvre ont été réalisé sans son, sans couleur, sans histoire, sans acteur et sans musique. Mais aucun film n’a vu le jour sans la photographie et le montage », s’était insurgé le réalisateur du film Roma sur Twitter.

De son côté, Guillermo Del Toro avait tweeté : « Je n’aimerais pas suggérer quelles catégories doivent être coupées pendant les publicités des Oscars, mais s’il-vous-plaît: la photographie et le montage sont le cœur de notre art. Ils ne sont pas des héritiers d’une tradition théâtrale ou littéraire: ils sont le cinéma lui-même. » Pour l’acteur et présentateur Alec Baldwin, « l »Académie ne cesse de s’enfoncer de plus en plus avec ses idées ». « Il est inadmissible de décerner ces prix d’une manière aussi dédaigneuse », a-t-il estimé.

Malentendu ?

Face à une pétition rassemblant les signatures d’autres réalisateurs comme Spike Jonze, Ang Lee ou encore Emmanuel Lubezki, l’Académie des Oscars a tenté de se justifier, précisant dans un courrier que ce sont « ces secteurs qui ont proposé que les nominés et gagnants soient annoncés par les présentateurs et inclus plus tard dans l’émission ». Comme l’explique le Huffington Post, qui cite le Hollywood Reporter, les discours des lauréats seront donc enregistrés et retransmis plus tard au cours de l’émission.

Lire aussi > Oscars : Lady Gaga réagit à l’absence de Bradley Cooper dans la catégorie « meilleur réalisateur »

« En tant que responsables de l’Académie, nous souhaitons vous assurer qu’aucune catégorie ne sera présentée à la cérémonie des 91e Oscars d’une manière qui laisserait croire que les réalisations de ses nominés et de ses lauréats sont moins importantes que les autres. Malheureusement, à la suite d’articles inexacts et de publications sur les réseaux sociaux, une série de fausses informations a naturellement contrarié de nombreux membres de l’Académie », a fait savoir l’institution. Laissant en suspens de nombreuses attentes quant au déroulé du show prévu le 26 février prochain.

CIM Internet