Paris Match Belgique

Quand le Comicsgate s’attaque à Captain Marvel (et à Brie Larson)

captain marvel

Captain Marvel est au cinéma depuis mercredi passé. | © Marvel

Cinéma et Docu

De nombreux internautes appellent à boycotter Captain Marvel après les propos de son actrice principale Brie Larson sur la nécessité d’une critique cinéma plus représentative.

Depuis plusieurs années, la question de la place des minorités au cinéma et dans les comics ne peut plus être ignorée. Chaque année, les cérémonies telles que les Oscars sont analysées et critiquées pour leurs nominations si blanches et si masculines. Même chose pour les super-héros. En 2014, le Harvard Political Review mettait déjà en lumière le problème de diversité dans ce genre cinématographique. « Pourquoi les mutations génétiques aux super-pouvoirs sélectionnent-elles les Blancs presque exclusivement ? (…) Pourquoi tous les super-héros sont-ils hétérosexuels ? », s’interrogeait le magazine. « Tous les triomphes de DC Comics et de Marvel au box-office ont mis en vedette des super-héros masculins, blancs, hétérosexuels, et cela doit changer ». Depuis sont sortis Black Panther, premier superhéros noir de l’histoire de Marvel, et Wonder Woman, la super-héroïne préférée de l’univers DC dont le film a mis plus de 10 ans à voir le jour. Mercredi passé, Marvel y répondait avec la sortie de Captain Marvel. Mais cette lutte pour davantage de diversité à l’écran ne plaît pas à tout le monde.

Lire aussi > Les films les plus attendus de 2019

Sur YouTube, de nombreuses vidéos appelaient au boycott du dernier film de Marvel, avec des critiques enragées, liées notamment à la présence de Brie Larson. Mais pourquoi tant de haine contre l’actrice oscarisée ? Avant la sortie de Captain Marvel, elle a déclaré vouloir que la tournée pour la promo du film soit plus inclusive pour que les critiques présents ne soient pas que des hommes blancs dans la quarantaine. Alors qu’elle veut simplement « ajouter des chaises à la table, sans en retirer », ses propos ont fortement déplu à une partie du public, principalement des hommes blancs.

Contre les « guerriers de la justice sociale »

« Brie Larson ne peut pas cligner des yeux sans que Comicsgate réalise cinquante vidéos expliquant à quel point elle déteste les hommes blancs », explique The Mary Sue. Ce Comicsgate, c’est cette organisation qui s’oppose à la diversité croissante des films inspirés de comics, estimant que cet univers doit rester l’apanage des super-héros masculins, blancs, hétéros, rappelle Slate. Lancé en pleine montée de l’alt-right aux États-Unis et élection de Donald Trump, ce groupe d’internautes déteste les « guerriers de la justice sociale » qui ruinent à leurs yeux leur média favori avec la politique de gauche et lance des campagnes de dénigrement à l’encontre des personnalités du monde du comics, avec des attaques misogynes et racistes violentes, jusqu’à parfois des menaces de mort.

Lire aussi > Black Widow : Scarlett Johansson sera (enfin) payée comme ses collègues masculins et empoche le jackpot

Face à la multiplication de vidéos contre Brie Larson et Captain Marvel (qui s’affichaient en première place sur le moteur de recherche), YouTube a modifié son algorithme pour que les vidéos de grands médias officiels apparaissent en premier. Mais les commentaires sont toujours bourrés de trolls, qui surnomment l’héroïne « Captain Feminist » et souhaitent sa mort.

La réponse de Rotten Tomatoes

Rotten Tomatoes a également dû prendre des mesures drastiques face aux très nombreuses critiques négatives de Captain Marvel (avant même sa sortie), qui évoquaient le pseudo racisme anti-blancs de l’actrice féministe et « ces conneries hollywoodiennes sur les femmes fortes ». Selon Vanity Fair, les responsables du site dont décidé de désactiver la fonction qui permet aux internautes de laisser des commentaires sur des films avant leur sortie, afin de faire entendre de façon « plus authentique et fidèle la voix du public », tout en gardant à distance « les mauvais éléments ».

CIM Internet