Paris Match Belgique

Cannes 2019 : Un festival avec un accent belge prononcé

Comme en 2018, lorsqu'elle était venue défendre Le grand bain de Gilles Lellouche, Virginie Efira sera à nouveau présente pour cette nouvelle édition. | © Shootpix/ABACAPRESS.COM

Cinéma et Docu

C’est l’ouverture officielle ce mardi du 72e festival international du film à Cannes. Il y aura du très beau monde durant 12 jours comme chaque année. Et du Belge en nombre aussi avec, entre autres, les frères Dardenne et Matthias Schoenaerts.

 

On peut écrire que cette édition effectuera le grand écart entre du Jim Jarmusch, diffusé dès la première soirée, et des extraits de… Rambo 5 en présence de Sylvester Stallone. Cannes ne devrait pas avoir à affronter des éléments extérieurs comme le festival en avait connu lors des deux précédentes éditions: l’après #Metoo et la polémique Netflix.

Le Festival de Cannes démarre sur les chapeaux de roue avec Bill Murray, Iggy Pop, Selena Gomez et Tilda Swinton en vedette chez Jim Jarmusch qui vient présenter The Dead don’t die. Dans l’air du temps, l’histoire est celle de… zombies et d’anti-héros. L’ensemble est vendu comme une comédie décalée sur le genre.

Jusqu’au 25 mai sont attendus de grands noms du 7e art comme Quentin Tarantino, Pedro Almodovar, Christopher Dolan et de nombreuses stars. Cette année, le jury est présidé par le cinéaste mexicain aux cinq Oscars, Alejandro Gonzalez Iñarritu. Un jury dont on attend qu’il tranche parmi les 21 films en lice pour la Palme d’or. Pour rappel, en 2018, c’est le film Une affaire de famille du Japonais Kore-Eda qui avait remporté le prestigieux prix. Une mission qui s’annonce ardue la programmation mêlant nouveaux venus et grands noms du 7e art. En effet, cinq réalisateurs en compétition ont déjà reçu des Palmes d’or…

Mais le film le plus attendu probablement des dix jours du festival est le dernier film de Quentin Tarantino appelé en toute simplicité Once Upon a Time… in Hollywood ! Une réalisation qui met pour la première à l’affiche un duo alléchant: Leonardo DiCaprio et Brad Pitt. Cannes, c’est aussi strass et paillettes… En dehors de la compétition, le show devrait être assuré avec la présence sur le tapis rouge notamment de la légende du football Diego Maradona pour un documentaire dont il fait l’objet,. Sans oublier Elton John pour son biopic Rocketman. En fin de festival, c’est une autre méga star, Sylvester Stallone, qui montrera ses muscles pour présenter des extraits de Rambo 5.

Lire aussi > Alain Chabat accepte de danser la Carioca à Cannes (à une seule condition)

Du Belge en veux-tu, en voilà !

Matthias Schoenaerts viendra défendre La vie cachée de Malik.©Marilla Sicilia/UPDATE IMAGES PRESS/MAXPPP

Que serait un festival de Cannes sans présence d’une délégation, même minimale, belgo-belge ? Et cette année, elle sera même importante. C’est le (grand) retour des frères Luc et Jean-Pierre Dardenne sur les terres de leurs nombreux exploits. Les Liégeois sont en lice pour une troisième palme d’or avec leur long métrage Le jeune Ahmed. C’est la huitième fois qu’un de leur film est en sélection. Un véritable exploit…

Côté acteur et actrice, Virginie Efira est une candidate sérieuse pour le prix d’interprétation avec le film Sibyl de Justine Triet. Côté masculin, nous serons assez bien mis avec Matthias Schoenaerts pour le dernier Terrence Malik La vie cachée et Jérémie Renier avec Frankie. Voilà pour les plus visibles…

Notons également que bien d’autres compatriotes seront présents. C’est le cas de Marie Taquin que le public a pû découvrir dans la série belge Ennemi public. Elle participera au film de clôture, appelé désormais la « Dernière Séance ». La jeune comédienne belge est au générique de Hors normes, le nouveau film du duo Olivier Nakache et Eric Toledano.

La Belgique sera aussi représentée dans les catégories « Quinzaine des réalisateurs » et « La semaine de la critique ». Tout comme dans la section « Un Certain Regard » mettant à l’honneur des œuvres originales de cinéastes peu connus. Par le biais de nombreuses coproductions comme Chambre 212Papicha ou Adam avec Lubna Azabal, la Belgique y fera très bonne figure. 

 

 

CIM Internet