Paris Match Belgique

Festival de Cannes : Mais d’où vient la sacro-sainte tradition du tapis rouge ?

tapis rouge cannes

Bichonné comme jamais, le tapis rouge s'apprête à être foulé par le gratin de la planète people. | © Antonin THUILLIER / AFP.

Cinéma et Docu

La fameuse « carpette » rouge n’est arrivée au Festival qu’en 1984 alors que celui-ci existe depuis 1946.

C’est un rituel que n’importe quel actrice(-eur), people ou popstar rêve d’atteindre dans un carrière, tant il est un gage de tendance et de réussite [que celle-ci soit justifiée ou non, on s’entend]. Le célèbre tapis rouge, couplé à la traditionnelle montée des marches, est le rendez-vous glamour par excellence et accueille pendant deux semaines un tas de personnalités venues des quatre coins du monde. Il a connu des moments de gloire mais aussi des scènes parfois gênantes au mileu des flashs qui crépitent. Retour sur les origines d’un des symboles du Festival de Cannes.

Lire aussi > Angèle ouvre le Festival de Cannes avec une prestation lumineuse [VIDÉO]

Déjà, pourquoi le tapis rouge est-il rouge ?

Dans la Grèce Antique déjà, on déployait le tapis rouge aux individus de rang élevé. Hauts gradés de l’armée, dirigeants politiques puissants ou encore dignitaires religieux avaient seuls l’honneur de fouler, voire d’exhiber ladite couleur. Et pour cause : à l’époque où l’on ne se procurait pas des tubes de gouaches à la papeterie du coin, le pigment rouge était très difficile à obtenir. Et donc très cher. Non, il ne suffisait pas d’écraser quelques cailloux pour produire du rouge. La couleur ne pouvait être tirée que d’un mollusque marin, appelé le murex à pourpre, qui ne se laissait pas facilement attraper. Alors vous pensez bien que lorsque réussissait à en pêcher en quantité suffisante pour réaliser le pigment, on faisait payer le prix fort à l’acheteur.

festival de cannes
La Croisette prête pour recevoir ses invités prestigieux, ce mard 14 mai. © Alberto PIZZOLI / AFP.

Vous voyez la logique ? Porter du rouge était le signe d’une grande richesse, et d’un statut social élevé. Et que dire de marcher sur du rouge ! Seuls les plus puissants se voyaient accorder ce privilège. Un privilège qui, si l’on remonte encore un peu dans l’Histoire, était réservé aux Dieux. Certes, on ne s’attendait peut-être pas à voir les divinités poser un pied sur le tapis … Mais à en croire la pièce d’Eschyle datant de 458 av. J.C., Agamemnon, on ne déroulait à l’origine le tapis rouge qu’en hommage aux Dieux grecs. Lorsque le roi s’approprie le divin privilège, il devient ainsi le premier mortel à se pavaner sur la croisette. Ou à peu près. Et de Dieux en rois mythologiques, le tapis rouge est devenu le symbole de la renommée, du strass et des paillettes.

Lire aussi > Festival de Cannes : Les films en compétition officielle et leur bande-annonce

Symbole de la célébration des stars

Bien plus tard, le tapis rouge apparaît au États-Unis, en 1821, quand le président Monroe est accueilli par un « red carpet » en Caroline du Sud. Les Oscars l’acueillent quant à eux en 1961 pour la première fois et ce n’est qu’en 1984 qu’il fait son apparition au Festival de Cannes.

tapis rouge cannes
Le tapis nrouge, un exercice de style. © Christophe SIMON / AFP.

C’est le journaliste Yves Mourousi qui a innové et eu l’idée du combo marches / tapis rouge. Au début des années ’80, il est chargé de mettre un peu d’ordre à l’entrée du Palais des Festivals. Entre les invités et les passants, la foule est en effet difficile à gérer. Le directeur de la manifestation Gilles Jacob lui demande de créer une distance entre les personnalités et les badauds : ce sera chose faite. Les célèbres marches de la gloire symbolisent parfaitement la célébrité. Pour sacraliser encore davantage cette place légendaire, Yves Mourousi décide d’y ajouter un tapis rouge. Bingo, l’arrivée en voiture devant le tapis rouge et la montée des marches sont devenus mythiques.

CIM Internet