Paris Match Belgique

« Ibiza », avec Christian Clavier et Joey Starr, accumule les clichés et s’annonce malaisant

Ibiza clavier

Accrochez-vous, les stéréotypes vont bon train dans la comédie française de l'été. | © Gaumont.

Cinéma et Docu

Un petit air de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?, mais sous le soleil ibérique.

Christian Clavier enchaîne les films ces dernières années et ne se fait pas prier pour endosser le rôle du vieux type ringard mais un brin attachant. Du très discuté et populaire Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? à l’affligeant Momo, celui qu’on adorait lorsqu’il rayonnait avec la troupe du Splendid continue à explorer la comédie populaire. Une nouvelle preuve s’il en fallait une ? La dernière comédie de l’été, qui sort ce 3 juillet en Belgique : Ibiza. Accrochez-vous, grosses ficelles à gogo.

Lire aussi > Interdit aux moins de 17 ans, le « Joker » avec Joaquin Phoenix s’annonce comme l’antidote parfait aux films de super-héros

ibiza clavier
Une affiche bien formatée. © Gaumont.

Un risque de succès évident

On n’avait pas vu autant de clichés en moins de deux minutes que dans la bande-annonce de ce film qui voit également Mathilde Seignier et JoeyStarr y figurer. Le synopsys : « Philippe et Carole, tous deux divorcés, viennent de se rencontrer. Très amoureux, Philippe est prêt à tout pour se mettre les deux ados de Carole dans la poche. Il propose un deal au fils aîné : s’il a son bac, c’est lui qui choisit leur lieu de vacances. Et ce sera Ibiza ! Mais pour Philippe, plutôt habitué à de paisibles vacances dans la Baie de Somme, c’est un véritable choc ».

Lire aussi > Green Planet : Bouli Lanners vous conseille 6 films à (re)voir sur les urgences environnementales

S’en suit une ribambelle de stéréotypes. Du dealer de drogue (« schnouf », pardon) espagnol à la grosse party (non, Ibiza, ce n’est pas que le royaume de la fête) en passant par les scènes de nudité qui semblent indispensables, Ibiza s’annonce comme le hit ciné de l’été, tel une sorte de Camping revisité et sans Franck Dubosc. On vous laisse découvrir le trailer ci-dessous (attention ça pique) :

CIM Internet