Paris Match Belgique

La fin de carrière de Tarantino pourrait être plus proche qu’on ne le pensait

tarantino

Le réalisateur de "Pulp Fiction" et Brad Pitt au dernier Festival de Cannes, le 22 mai. | © Valery HACHE / AFP.

Cinéma et Docu

À la surprise générale, le cinéaste a annoncé qu’il était fort probable que Once Upon a Time … in Hollywood soit son dernier film.

Tous ses fans le savent, Quentin Tarantino a toujours clamé haut et fort qu’il s’arrêterait de réaliser au bout de dix films. Prenant exemple sur ses modèles et Dieux du cinéma, Stanley Kubrick et Sergio Leone, le réalisateur a souvent déclaré qu’il ne voulait pas faire le film de trop et terminer sa carrière sur des projets moins aboutis.

Lire aussi > Tarantino prépare un crossover entre Django et Zorro (et on en salive déjà)

En promotion pour Once Upon a Time… in Hollywood, son neuvième long-métrage, la réalisateur a précisé que si le film était « très bien reçu », il n’irait peut-être même pas jusqu’au dixième projet : « Je pense qu’en terme de films, j’arrive en bout de course », a-t-il confié à GQ Australia. « Peut-être que je n’irai pas jusqu’à dix, peut-être que je vais m’arrêter maintenant ! Je me vois plutôt écrire des livres ou des pièces de théâtre, donc je resterai créatif. Je crois juste que j’ai donné tout ce que j’avais au cinéma. »

Django et Star Trek toujours dans les tuyaux

S’il devait réellement dire adieu à la réalisation, le cinéaste restera sans aucun doute proche du septième art, lui qui est encore attaché à pas mal de projets futurs en tant que producteur ou scénariste. Il est d’ores et déjà engagé sur un projet de crossover inédit entre Django (son cow-boy vengeur de Django Unchained) et Zorro. Et se rapproche d’un éventuel Star Trek 4 (en tant que scénariste ou producteur, mystère).

Cette retraite du métier de réalisateur sonne presque comme une évidence pour ce géant d’Hollywood, lui qui a toujours refusé la numérisation à outrance du cinéma, le streaming de masse et les sirènes des franchises (excepté les deux Kill Bill) et autres gros blockbusters.

Lire aussi > Emmanuelle Seigner accuse Quentin Tarantino de « piétiner » la vie de son mari, Roman Polanski

« Je crois qu’il est très sérieux, je ne pense pas qu’il bluffe du tout », a réagi Brad Pitt pour GQ Australia. « Je m’en suis ouvertement inquiété auprès de lui, mais il a conscience de cette échéance où les réalisateurs commencent à perdre leur génie. Il aura d’autres projets et on ne lui dira pas au revoir longtemps. »

CIM Internet