Paris Match Belgique

Le biopic sur Elvis Presley a trouvé son King

elvis presley

Elvis Presley, en 1960. | © BELGA PHOTO EPA

Cinéma et Docu

Âgé de 27 ans, l’acteur américain Austin Butler incarnera Elvis Presley dans le biopic réalisé par Baz Luhrmann. 

 

Baz Luhrmann a trouvé son Elvis. Après Moulin Rouge, Romeo + Juliet ou encore Gatsby, le Magnifique, le réalisateur australien s’attaque à un monstre de la musique dans ce qui sera son premier biopic. Sans nom ni date de sortie pour l’instant, ce film racontera l’ascension du légendaire Elvis Presley, de chanteur très pauvre à icône mondiale, à travers le prisme de sa relation complexe de près de deux décennies avec son manager, le colonel Parker, rapporte Deadline. S’il était déjà confirmé que Tom Hanks interprétera le rôle de ce dernier, le héros était encore inconnu. Jusqu’à ce lundi.

Alors que le rôle était très convoité, c’est Austin Butler qui a été choisi. Il était en compétition avec Ansel Elgort (Nos étoiles contraires, Baby Driver), Miles Teller (Whiplash, Too Old to Die Young), Aaron Taylor-Johnson (Kick-Ass, Avengers : Age of Ultron) ou encore Harry Styles, ancien membre du boys band One direction qui a joué notamment dans Dunkerque. Cet acteur américain de 27 ans est peu connu du grand public, mais cela va rapidement changer. Celui qui est également chanteur et musicien a commencé sa carrière avec de petits rôles dans des séries télé, notamment pour Disney Channel. En couple avec l’actrice Vanessa Hudgens, il est à l’affiche de deux films qui étaient en compétition au dernier festival de Cannes : le prochain Tarantino Once Upon a Time in Hollywood aux côtés de Brad Pitt et Leonardo DiCaprio, ainsi que The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch, avec Bill Murray et Adam Driver.

Lire aussi > L’ancienne maison d’Elvis Presley est à louer

« Je savais que je ne pourrais pas faire ce film si le casting n’était pas absolument parfait, donc nous avons minutieusement cherché un acteur dont le talent pourrait rappeler à la fois les gestes singuliers et naturels et les qualités vocales de cette star incomparable, mais aussi la vulnérabilité intérieure de l’artiste », a expliqué Baz Luhrmann au site américain. « Tout au long du processus de casting, ce fut un honneur pour moi de rencontrer un si vaste éventail de talents. J’avais entendu parler d’Austin Butler grâce à son rôle face à Denzel Washington dans The Iceman Cometh [Le marchand de glace est passé, d’Eugene O’Neill] à Broadway et grâce à une série de tests sur écran et d’ateliers de musique et de performance, j’ai su sans équivoque que j’avais trouvé quelqu’un qui pourrait incarner l’esprit de l’une des figures musicales les plus emblématiques du monde », a ajouté le réalisateur australien qui débutera le tournage l’année prochaine dans le Queensland, dans son pays d’origine.

CIM Internet