Paris Match Belgique

Le trailer de « The Irishman » vient de tomber et on a hâte comme jamais

the irishman

Pacino et De Niro sont de retour et ça va faire mal. | © Netflix.

Cinéma et Docu

Vous n’êtes pas prêts pour cette incroyable bande-annonce.

The Irishman, réunissant Al Pacino, Robert De Niro et Joe Pesci, autrement dit la crème des comédiens du genre filmés par la caméra de Martin Scorcese, le maître du film de gangsters, débarquera à l’automne sur Netflix. Alors que deux premières images avaient filtré ce mardi, le premier trailer de haute volée est tombé. Et c’est du très très lourd.

Lire aussi > Interdit aux moins de 17 ans, le « Joker » avec Joaquin Phoenix s’annonce comme l’antidote parfait aux films de super-héros

Un ensemble aux airs de grande fresque historique

Les codes du film de mafieux sont bien là : les premières secondes de cette bande-annonce et la sonnerie de téléphone ne sont pas sans rappeler la séquence mythique du Il était une fois en Amérique de Sergio Leone. Le côté grande fresque sur le crime organisé américain saute aux yeux. Les visuels, la direction artistique, la bande originale de feu et la tension palpable rendent ces deux minutes teasing presque insoutenables.

Les acteurs rajeunis, un pari qui coûte cher

Adaptation du livre-témoignage J’ai tué Jimmy Hoffa de Charles Brandt, le long-métrage suit la trajectoire de Frank Sheeran, célèbre mafieux et tueur à gages, à travers plusieurs époques. Des effets spéciaux ont ainsi été utilisés par Martin Scorsese pour rajeunir ses acteurs. « Nous rajeunissons les acteurs pour la première moitié du film. Et dans la seconde, ils joueront leur âge réel. Personne ne sera choqué de les voir jeunes car ils sont captivants », a confié Thelma Schoonmaker, monteuse fidèle de Martin Scorsese dans une interview accordée à Yahoo Films.


Outre nos acolytes cités plus haut, on retrouvera également au casting le grand Harvey Keitel (Pulp FictionReservoir Dogs) Bobby Cannavale (Boardwalk Empire) et le rappeur Action Bronson.

Lire aussi > Ces 10 films que Tarantino vous conseille de voir avant « Once Upon a Time … In Hollywood »

Le long-métrage aurait coûté environ 160 millions de dollars à Netflix, une somme record due en grande partie aux effets spéciaux pour rajeunir le casting, et s’annonce comme l’événement cinéma de cet automne. Il sera diffusé sur la plateforme vraisemblablement courant novembre et sera projeté simultanément dans les salles américaines pour que le film soit éligible aux Oscars. On croise fort les doigts pour que des projections en Belgique aient également lieu.

CIM Internet