Paris Match Belgique

Le magnifique hommage d’Olivier Assayas à Kristen Stewart

kristen stewart

Kristen Stewart, le 13 septembre 2019 à Deauville. | © LOIC VENANCE / AFP

Cinéma et Docu

Le réalisateur français Olivier Assayas a remis vendredi soir le Deauville Talent Award à l’actrice américaine Kristen Stewart, qu’il a dirigé pour Sils Maria et Personal Shopper. Voici le verbatim de son magnifique hommage. 

« Il ne suffit pas de dire que c’est un honneur pour moi de remettre ce prix à Kristen. J’ai souvent dit et je redirai combien je lui dois, combien les films que nous avons fait ensemble lui doivent.

En fait je voudrais surtout exprimer mon admiration pour elle.

Il n’y a rien de plus important que la liberté. On dit cinéma indépendant et ce festival, ici, à Deauville, lui est consacré, mais le mot indépendant est trop vague. Il me semble qu’il faudrait plutôt dire cinéma libre. Cinéma libre des contraintes de l’industrie, cinéma libre des contraintes de la dramaturgie formatée, cinéma libre des idées reçues de son époque, et libre aussi des lubies éphémères des critiques cinéma se donnant le droit à l’irresponsabilité, et même à l’échec car il n’y a pas de renouvellement, pas de réinvention sans risque, sans danger… en fait, ce que j’essaye de dire c’est que je crois dans un cinéma dangereux, dangereux pour ceux qui le pratiquent, en particulier quand cela veut dire être seul à rouler à contresens sur l’autoroute…
Je veux dire à Kristen que c’est pour sa liberté que je l’admire. Parce que jamais elle n’a fait un choix conventionnel, jamais elle n’a cherché autre chose que préserver son indépendance, dans sa vie, dans ses actes, et dans son art. Et cette liberté que chacun d’entre nous cherchons à pratiquer, à préserver, est bien plus difficile à conquérir pour les stars du cinéma qui existent sous le microscope des media, qui subissent au jour le jour l’insupportable pression de la machine hollywoodienne, son cynisme, sa sentimentalité niaise, la brutalité de ses rapports de force et d’argent.

Kristen a choisi, ou plutôt a imposé, par conviction, par sa fidélité à un cinéma porté par la Foi, par une forme d’idéalisme, même, un chemin qui ne ressemble à aucun autre, qu’elle a inventé pas à pas, portée par sa seule intuition, et qui lui a permis de se donner une liberté de mouvement du plus haut au plus bas de l’échelle, mais sans jamais être en désaccord avec l’intime flamme qui brûle en elle et qui en fait, j’en suis convaincu, un peu plus qu’une actrice.

Kristen est une artiste qui possède ce don rare d’être à la fois hors du temps et d’incarner son époque au meilleur sens de ce terme. Son âme est dans ses films et elle donne aussi une âme à tout ce qu’elle approche.

Si je suis si heureux de lui donner ce prix ce soir c’est parce que Kristen incarne spontanément, avec sincérité et pureté, ce que le cinéma peut susciter de meilleur, donnant chair à l’idée même d’indépendance et de liberté. Et que je lui suis infiniment reconnaissant de porter avec autant de courage ces valeurs, à la fois si fragiles et si précieuses, et de le faire non seulement pour elle mais pour chacun et pour chacune. »

CIM Internet