Paris Match Belgique

Trois oeuvres recommandées par Stephen King pour Halloween

stephen king

Stephen King, en 2013. | © DPA/TOBIAS HASE

Cinéma et Docu

Prenez note. Pour passer une soirée horrifique ce jeudi 31 octobre, le maître du genre Stephen King recommande un film, une série et un livre.

À l’approche d’Halloween, les listes subjectives et non exhaustives des meilleurs films, séries ou livres d’horreur ne manquent pas sur Internet. À la demande d’Entertainment Weekly, Stephen King a élaboré la sienne. Après tout, qui mieux que le maître de l’horreur peut rendre le 31 octobre encore plus terrifiant ?

L’auteur du cultissime Shining, dont la suite Doctor Sleep vient de sortir au cinéma, conseille un film, une série et un livre pour se mettre dans l’ambiance et frissonner jusqu’au bout de la nuit, en prenant bien soin, après la lecture ou le visionnage, d’allumer toutes les lampes de la maison. Et le résultat pourrait en étonner plus d’un.

Lire aussi > Pourquoi adore-t-on l’effet que nous procurent les films d’horreur ?

Le film

Ainsi, Stephen King conseille le remake de Child’s Play, le huitième film consacré à Chucky, la poupée tueuse. « Je ne suis pas allé le voir au cinéma parce que je me suis dit ‘Bon, c’est juste une autre suite réchauffée !' » a confié l’écrivain au magazine américain. Ce qui ne l’a pas empêché d’aimer le long-métrage de Lars Klevberg, sorti cet été dans nos salles. « Mark Hamill fait la voix de Chucky et j’ai juste adoré ce film. J’ai ri et j’ai pleuré devant. Tous ceux qui sont dans le film ont fait un travail génial. C’est un scénario intelligent et très marrant. Et ça fait vraiment flipper. »

La série

Côté séries télé, Stephen King a craqué pour une création française. « J’adore une série qui est actuellement sur Netflix, Marianne. C’est français et c’est très, très effrayant. Il y a quelque chose dedans de très Stranger Things, et un peu de moi aussi. » L’Américain de 72 ans avait déjà partagé son coup de coeur sur Twitter. « Si vous êtes l’un de ces malades -dont je fais partie- qui aiment être effrayés, alors Marianne est faite pour vous », avait-il écrit. Un avis partagé par Mike Flanagan, le créateur et réalisateur de la série The Haunting Of Hill House, ainsi que des films Jessie et Doctor Sleep, adaptant des oeuvres de King. « Je viens de terminer Marianne que j’ai adoré et qui possède également beaucoup de saveurs à la Stephen King. C’est une série très effrayante, captivante, avec des personnages forts. Honnêtement, elle m’a terrifié. Ce qui est toujours bon signe. C’est cette série que je recommande en ce moment à celles et ceux qui me demandent quoi regarder. » 

Cette première série horrifique 100% française de Netflix suit les mésaventures d’Emma, une jeune romancière, qui découvre que ses histoires terrifiantes et les personnages qu’elle a créés sous sa plume deviennent réalité. La jeune femme n’a d’autre choix que de retourner dans sa Bretagne natale afin d’affronter, une bonne fois pour toutes, ses démons les plus profonds.

Lire aussi > « Typewriter », la terrifiante série Netflix qui va vous empêcher de dormir

Le livre

Question bouquin, Stephen King plébiscite le « merveilleux livre » de Leigh Bardugo, Ninth House. « C’est comme Harry Potter mais pour un public plus adulte. Le genre de livre que, lorsqu’on le lit, on se dit que c’est effrayant, intelligent, inventif, et espère qu’il y en aura plus », a déclaré l’auteur de multiples best-sellers. Le pitch ? Alex, la seule survivante d’un homicide multiple horrible et non résolu, se voit offrir une deuxième chance sur son lit d’hôpital : fréquenter l’une des universités les plus prestigieuses au monde afin de surveiller les activités des sociétés secrètes de Yale. Ces huit « tombeaux » sans fenêtres sont réputés pour être les repaires des futurs riches et puissants, allant des politiciens de haut rang à Wall Street en passant par les plus grands joueurs d’Hollywood. Mais leurs activités occultes se révèlent être plus sinistres et plus extraordinaires qu’aucune imagination paranoïaque ne pourrait concevoir.

CIM Internet