Paris Match Belgique

Voici le film préféré de Quentin Tarantino en 2019

BELGA/AFP | © US director Quentin Tarantino poses during a photocall ahead of the German Premiere of his latest film "Once Upon A Time… In Hollywood" in Berlin on August 1, 2019. (Photo by Odd ANDERSEN / AFP)

Cinéma et Docu

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Quentin Taratino vient de révéler son film préféré de l’année 2019, et son réalisateur est français ! 

 

Alors que Quentin Tarantino vient de sortir son 9ème film Once Upon a Time…in Hollywood, qui remporte tous les suffrages depuis (et même avant) sa sortie, le réalisateur s’est permis de s’exprimer sur le film qui l’a le plus marqué cette année. Il s’agit de Crawl, du réalisateur français Alexandre Aja, qui a notamment réalisé le remake de La Colline a des yeux (2006) ou encore Piranha 3-D (2010). Le film sorti en juillet 2019, a reçu la note de 82% sur le site de Rotten Tomatoes

Lire aussi > On a voulu faire un top des films de Tarantino pour finalement abandonner (avouons-le, la tâche est illusoire)

Ce film d’horreur est une histoire terrifiante de crocos. Dans celui-ci, Hayley (Kaya Scodelario) est prise au piège d’un ouragan qui s’est abattu sur la Floride. La jeune-femme décide d’ignorer les ordres d’évacuation pour partir à la recherche de son père (Barry Pepper) porté disparu. Elle le retrouve grièvement blessé dans le sous-sol de la maison familiale. Le père et la fille vont devoir faire face à une inondation progressant à une vitesse inquiétante alors qu’une menace plus terrifiante encore les attend. 

 

L’affiche du film. ©Paramount

Tarantino s’est confié à Pete Hammon, journaliste au Deadline, en lui expliquant à quel point Crawl pourrait bien être son film préféré de l’année pour l’instant. Le réalisateur affranchi, qui a déjà prévenu qu’il s’arrêterait après son 10ème film, a raconté que le film l’avait « impressionné à tous points de vue, en termes de réalisation purement cinématographique. » 

Le choix de ce film n’est pas si surprenant lorsqu’on connaît le goût prononcé de Tarantino pour les séries B et le cinéma d’Ozploitation australien. Ces derniers ont d’ailleurs eu une influence importante sur les films et le travail de réalisateur, influence résumé dans le documentaire Not Quite Hollywood réalisé par Mark Hartley et dans lequel Tarantino évoque sa passion pour ces films bon marché mêlant horreur, action et sexe. De plus, si le scénario laisse a priori à désirer, le film jouit de critiques plutôt positives en ligne et dans la presse. Ce qui est sûr, c’est que Crawl vient de gagner un gros coup de pub ! 

 

CIM Internet