Paris Match Belgique

Golden Globes : l’Hollywood mythique et le film de guerre triomphent

Tarantino et l'équipe de Once upon a time in Hollywood... récompensée à trois reprises au Golden Globes | © Photo by Lionel Hahn/ABACAPRESS.COM

Cinéma et Docu

1917 a été sacré meilleur film dramatique alors que Once upon a time in Hollywood… » à quant à lui trois fois primé.


Le drame historique 1917 consacré à la Première Guerre mondiale, a remporté dimanche soir à Los Angeles le Golden Globe du meilleur film dramatique. Son réalisateur, le Britannique Sam Mendes, a aussi été primé, face à des pointures comme Martin Scorsese et Quentin Tarantino.

« C’est une grosse surprise », a lancé le réalisateur (American Beauty, le James Bond Skyfall) en venant recevoir son prix du meilleur réalisateur. Il n’était effectivement pas considéré comme un favori face à des pointures comme Martin Scorsese (The Irishman) et Quentin Tarantino (Once upon a time in Hollywood…).

Lire aussi > Ces 10 films que Tarantino vous conseille de voir avant « Once Upon a Time In Hollywood »

Phoenix plutôt que Driver

Le Golden Globe de la meilleure comédie a été attribué à Once upon a time in Hollywood…, du réalisateur Quentin Tarantino, qui a aussi été récompensé pour le scénario de cette ode à l’industrie cinématographique d’Hollywood dans les années 60-70. L’acteur Brad Pitt a été primé pour son second rôle dans ce film. Largement favori, il l’a emporté dans son rôle de cascadeur sur Eddie Murphy, qui était également pressenti pour son rôle de Rudy Ray Moore dans le film produit par Netflix Dolemite Is My Name.

Le comédien américain Joaquin Phoenix pour sa part a été sacré pour son rôle principal dans le film Joker. Récompensé pour la seconde fois aux Golden Globes, Joaquin Phoenix a été préféré à celui qui apparaissait comme favori, l’acteur Adam Driver pour son rôle de père en plein divorce dans Marriage Story.

L’Américaine Renee Zellweger a été récompensée en tant que meilleure actrice dramatique pour son rôle dans le film Judy, dédié à l’actrice icône hollywoodienne Judy Garland. Laura Dern a reçu dimanche le prix du meilleur second rôle féminin pour son interprétation d’une avocate aux méthodes agressives dans le film Marriage Story de Noah Baumbach. La comédienne de 52 ans a soufflé cette récompense à Jennifer Lopez, qui était l’autre favorite pour son rôle de strip-teaseuse dans le film Queens.

Dans le registre de la comédie, Taron Egerton a reçu le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle d’Elton John dans le biopic Rocketman consacré au chanteur britannique, et la comédienne américaine d’origine asiatique Awkwafina a séduit le jury pour son rôle de Billi dans le film L’Adieu. Connue pour sa gouaille très new-yorkaise, l’actrice de 31 ans livre, dans ce film sur une famille chinoise réunie par un drame, une interprétation nuancée et toute en retenue.

Chernobyl primée

Le Golden Globe de la meilleure mini-série ou téléfilm a été attribué à Chernobyl qui revient de manière poignante sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, survenue en 1986 en Ukraine. La meilleure comédie récompensée à Los Angeles est « Fleabag », produite par Amazon, centrée sur une jeune londonienne égocentrique et antisociale. Enfin, le titre « (I’m Gonna) Love Me Again » d’Elton John, pour le biopic qui lui est consacré, a aussi reçu le Golden Globe de la meilleure chanson orginale.

CIM Internet