Paris Match Belgique

Oscars 2020 : Et les grands absents sont…

Little Women

Little Women est le seul film réalisé par une femme en lice pour l'Oscar du Meilleur Film. | © DR

Cinéma et Docu

Joker est en tête de la course aux Oscars toujours aussi masculins et blancs.

Le règne des hommes était attendu. Annoncées ce lundi, les nominations des Oscars dominées par les réalisateurs et leurs œuvres ne sont donc pas une surprise, mais agacent. Malgré la nette augmentation de films réalisés par des femmes en 2019, seul un a été sélectionné dans la catégorie « Meilleur Film », contre huit réalisés par des hommes. Little Women, de Greta Gerwig, est ainsi en compétition face à Ford V Ferrari, The Irishman, Jojo Rabbit, Joker, Marriage Story, 1917, Once Upon a Time in Hollywood et Parasite. Aucune femme n’est présente par contre dans les catégories « Meilleur film international » et « Meilleure réalisation ».

Alors que les Golden Globes étaient largement dominés par Netflix avec The Irishman et Marriage Story, l’Académie des Oscars s’en écarte en plaçant Joker comme favori avec onze nominations. Le film de Todd Philipps est toutefois au coude-à-coude avec trois autres œuvres : The Irishman de Martin Scorsese, Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino ainsi que 1917 de Sam Mendes, avec dix nominations chacun. En plus de la domination masculine, les thématiques des films en tête des nominations sont également très viriles, entre un film de guerre et un film de mafieux, en passant par une plongée sanglante dans le Hollywood de 1969, qui offre peu de dialogue à Margot Robbie, qui incarne Sharon Tate.

1917
1917 a créé la surprise aux Golden Globes. Gagnera-t-il également l’Oscar du Meilleur Film ? © DR

#OscarsSoWhite (again)

Du côté des acteurs et actrices, les Oscars, attendus pour le 9 février prochain à nouveau sans maître de cérémonie, s’éloignent un tant soit peu des films sélectionnés dans les catégories « Meilleur Film » et « Meilleure réalisation », mais déçoivent par leur manque de diversité. Cynthia Erivo représente seule les talents issus des minorités, après l’absence de Lupita Nyong’o, Jennifer Lopez Awkwafina, qui a remporté un Golden Globe pour son rôle dans L’Adieu. L’actrice qui incarne Harriet Tubman, esclave devenue abolitionniste, dans le biopic Harriet est également nommée avec le morceau « Stand Up » pour la « Meilleure Chanson Originale », catégorie qui a snobé Beyoncé et Le Roi Lion.

Lire aussi > Pour Susan Sarandon, les Oscars ne sont qu’une vaste mascarade

« Dans le passé, la riposte contre #OscarsSoWhite était : ‘Il n’y avait tout simplement pas assez de performances à nominer’. Eh bien, ce n’est pas le cas cette année », lance April Reign, la militante qui a créé le hashtag #OscarsSoWhite en 2015 au Hollywood Reporter. « Il y avait une multitude de talents – et pas seulement d’artistes noirs mais de diverses communautés marginalisées – qui ont été négligés. Et c’est vraiment dommage. Je suis intéressé par ce que Hollywood et l’Académie vont faire pour que l’industrie du divertissement reflète ceux qui la soutiennent. »

harriet
Cynthia Erivo dans Harriet © DR

Cinéma noir-jaune-rouge en compétition

Pour trouver de (bonnes) surprises, il faut se tourner vers les catégories moins attendues. Le film belge Une sœur réalisé par Delphine Girard a été sélectionné dans la catégorie des « Courts métrages en prises de vues réelles ». Nos voisins français pourront espérer deux victoires avec J’ai perdu mon corps en tant que meilleur film d’animation et avec Les Misérables de Ladj Ly dans la catégorie des meilleurs films internationaux, même s’il concourt face à deux mastodontes du cinéma : Pedro Almodóvar avec Douleur et Gloire et Bong Joon-ho pour Parasite. Les fans d’animation apprécieront également la nomination de Klaus, le film de Noël pour celles et ceux qui n’aiment pas forcément ce genre de films.

Dans chaque catégorie, la compétition est serrée tant la qualité des œuvres est élevée. Il y aura forcément toujours des déçus.

La liste complète des nominations

Meilleur film

Le Mans 66
The Irishman
Jojo Rabbit
Joker
Les Filles du docteur March
Marriage Story
1917
Once Upon A Time… In Hollywood
Parasite

Meilleure réalisation

Martin Scorsese pour The Irishman
Toddy Phillips pour Joker
Sam Mendes pour 1917
Quentin Tarantino pour Once Upon A Time… In Hollywood
Bong Joon-ho pour Parasite

Meilleure actrice

Cynthia Erivo dans Harriet
Scarlett Johansson dans Marriage Story
Saoirse ronan dans Les Filles du docteur March
Charlize Theron dans Scandale
Renee Zellwegger dans Judy

Meilleur acteur

Antonio Banderas dans Douleur et Gloire
Leonardo DiCaprio dans Once Upon A Time… In Hollywood
Adam Driver dans Marriage Story
Joaquin Phoenix dans Joker
Jonathan Pryce dans Les deux papes

Meilleure actrice dans un second rôle

Kathy Bates dans Richard Jewell
Laura Dern dans Marriage Story
Scarlett Johansson dans Jojo Rabbit
Florence Pugh dans Les Filles du docteur March
Margot Robbie dans Scandale

Meilleur acteur dans un second rôle

Tom Hanks dans Un ami extraordinaire
Anthony Hopkins dans Les deux papes
Al Pacino dans The Irishman
Joe Pesci dans The Irishman
Brad Pitt dans Once Upon A Time… In Hollywood

Meilleur film international

Les Misérables, de Ladj Ly (France)
Honeyland (Медена земја), de Tamara Kotevska et Ljubomir Stefanov (Macédoine)
La Communion, de Jan Komasa (Pologne)
Parasite, de Bong Joon-ho (Corée du Sud)
Douleur et Gloire, de Pedro Almodovar (Espagne)

Meilleur film d’animation
How to train your dragon : The Hidden World
J’ai perdu mon corps
Klaus
Missing Link
Toy Story 4

Meilleur film documentaire
American Factory
The Cave
The Edge of democracy
For Sama
Honeyland

Meilleur court métrage de fiction
Brotherhood
Nefta Football Club
The neighbor’s window
Saria
Une sœur

Meilleur court métrage d’animation
Dcera (Daughter)
Hair Love
Kitbull
Memorable
Sister

Meilleur court métrage documentaire
In the Absence
Learning to skateboard in a warzone (If you’re a girl)
Life overtakes me
St. Louis superman
Walk run cha-cha

Meilleure photographie
The Irishman
Joker
The Lighthouse
1917
Once Upon a Time… in Hollywood

Meilleur scénario original
À Couteaux tirés
Marriage Story
1917
Once Upon a Time… in Hollywood
Parasite

Meilleur scénario adapté
The Irishman
Jojo Rabbit
Joker
Les Filles du Docteur March
Les Deux Papes

Meilleure chanson originale
« I can’t let you throw yourself away » – Randy Newman (Toy Story 4)
« (I’m Gonna) Love Me Again » – Elton John, Bernie Taupin (Rocketman)
« Into the Unknown » – Kristen Anderson-Lopez, Robert Lopez (La Reine des Neiges II)
« I’m standing with you » – Diane Warren (Breakthrough)
« Stand Up » – Joshuah Brian Campbell, Cynthia Erivo (Harriet)

Meilleure musique de film
Joker
Les Filles du Docteur March
Marriage Story
1917
Star Wars : l’Ascension de Skywalker

Meilleur mixage de son
Ad Astra
Le Mans 66
Joker
1917
Once Upon a Time… In Hollywood

Meilleur montage de son
Le Mans 66
Joker
1917
Once Upon a Time… In Hollywood
Star Wars : the Rise of Skywalker

Meilleur montage
Le Mans 66
The Irishman
Jojo Rabbit
Joker
Parasite

Meilleurs effets visuels
Avengers : Endgame
The Irishman
Le Roi lion
1917
Star Wars : L’Ascension de Skywalker

Meilleure création de costumes
The Irishman
Jojo Rabbit
Joker
Les Filles du Docteur March
Once Upon a Time… In Hollywood

Meilleurs décors
The Irishman
Jojo Rabbit
1917
Once Upon a Time… in Hollywood
Parasite

Meilleurs maquillages et coiffures
Scandale
Joker
Judy
Maléfique 2
1917

Mots-clés:
cinéma oscars nominations
CIM Internet