Paris Match Belgique

Monica Bellucci, « Mon nom est Clitoris », Bouli Lanners… Les grands gagnants des Magritte 2020 [MàJ]

Monica Bellucci | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Cinéma et Docu

La cérémonie a notamment consacré « Duelles ». Petit point sur les récompenses.

Ce samedi soir se déroulait la 10e cérémonie des Magritte du cinéma, ces Oscars à la belge qui, comme chaque année, met à l’honneur le 7e art. Comme l’année dernière, c’est au Square, en plein cœur de Bruxelles, que s’étaient donné rendez-vous la crème de la crème du cinéma belge. En remportant pas moins de neuf prix, le film « Duelles » d’Olivier Masset-Depasse est le grand gagnant de la 10e cérémonie des Magritte du cinéma qui s’est déroulée samedi soir au Square à Bruxelles.

Les people ont répondu présent

Le film Duelles d’Olivier Masset-Depasse s’est vu récompenser de neuf Magritte, à savoir les Magritte du meilleur film, de la meilleure réalisation, du meilleur scénario original ou adaptation (Olivier Masset-Depasse et Giordano Gederlini), de la meilleure actrice (Veerle Baetens), du meilleur acteur dans un second rôle (Arieh Worthalter), de la meilleure image (Hichame Alaouié), du meilleur montage (Damien Keyeux), de la meilleure musique originale (Frédéric Vercheval) et du meilleur son (Marc Bastien, Thomas Gauder, Héléna Réveillère et Olivier Struye).

Le comédien belge Bouli Lanners s’est quant à lui vu récompenser par le Magritte du meilleur acteur pour son rôle de Mario Messina dans le film « C’est ça l’amour » de Claire Burger. Le film « Le jeune Ahmed » des frères Dardenne a reçu deux prix, à savoir celui du Meilleur Espoir masculin (Idir Ben Addi) et celui de la meilleure actrice dans un second rôle (Myriem Akheddiou). « Mon nom est Clitoris » a obtenu le prix du meilleur documentaire.

Lire aussi > Vincent Cassel et Monica Bellucci : Leur fille de 15 ans est (déjà) la star de la dernière campagne Dolce & Gabbana [PHOTOS]

Parmi les autres personnalités du cinéma qui sont montées sur scène, l’audience a également pu apprécier l’acteur et humoriste français José Garcia, le chroniqueur Stéphane Guillon, l’actrice belge Déborah François, le réalisateur Jaco Van Dormael, la chanteuse Amanda Lear et le comique Dany Boon. A noter encore que la ministre de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo), la figure du PS Elio Di Rupo, le commissaire européen à la Justice Didier Reynders (MR) ou encore le prince Laurent étaient présents dans le public.

Pascal Duquenne, Monica Bellucci, José Garcia et Olivier Masset-Depasse. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Lire aussi > Avant les Magritte, la cérémonie des Machins a décerné ses sept prix décalés du cinéma

La cérémonie était animée par Kody, le célèbre humoriste belge habitué du Grand Cactus et des planches du Kings of Comedy Club. Sa soirée « à l’américaine », comme il l’avait annoncé, a réservé quelques surprises. Le maître de cérémonie, a donné la parole à l’acteur belge Jean-Claude Van Damme dans de courtes vidéos. Le président de la cérémonie Pascal Duquenne a pour sa part choisi de faire son entrée sur la musique de James Bond.

Pour la séquence émotion, on a pu compter sur la présence d’Alice on the Roof via laquelle les Magritte du cinéma ont rendu hommage aux disparus de ces dernières années. Une première dans leur histoire. Le Magritte d’honneur a été remis à Monica Belluci.

Palmarès complet

Meilleur espoir féminin : Mya Bollaers, pour son rôle dans Lola vers la mer.
Meilleur espoir masculin : Idir Ben Addi pour son rôle dans Le jeune Ahmed.
Meilleur scénario original ou adaptation : Olivier Masset-Depasse et Giordano Gederlini pour le film Duelles.
Meilleur premier film : César Diaz pour Nuestras madres.
Meilleur montage  : Damien Keyeux pour Duelles.
Meilleure image : Hichame Alaouié pour Duelles.
Meilleurs décors : Catherine Cosme pour Lola vers la mer.
Meilleur costume : Claudine Tychon pour Seule à mon mariage.
Meilleur court-métrage de fiction : Matriochkas de Bérangère McNeese.
Meilleur court-métrage d’animation : La foire agricole de Stéphane Aubier et Vincent Patar
Magritte d’honneur : Monica Bellucci.
Meilleure musique originale : Frédéric Vercheval pour Duelles.
Meilleur son : Marc Bastien, Thomas Gauder, Héléna Réveillère et Olivier Struye pour Duelles.
Meilleur film flamand : Tim Mielants pour De Patrick.
Meilleur acteur dans un second rôle : Arieh Worthalter pour Duelles.
Meilleure actrice dans un second rôle : Myriem Akheddiou pour Le jeune Ahmed.
Meilleure réalisation : Duelles d’Olivier Masset-Depasse.
Meilleur documentaire : Mon nom est Citoris de Lisa Billuart Monet et Daphné Leblond.
Meilleur film étranger en coproduction : Sorry we missed you.
Meilleur acteur : Bouli Lanners pour C’est ça l’amour.
Meilleure actrice : Veerle Baetens pour Duelles.
Meilleur film : Duelles.

Avec Belga

CIM Internet