Paris Match Belgique

L’interprète de Bong Joon-ho va écrire un film sur la saison des remises de prix

sharon choi l'interprète de Bong Joon-ho

Sharon Choi aurait mérité, elle aussi, un Oscar. | © AFP PHOTO / AMPAS/ Matt PETIT

Cinéma et Docu

Traduire les discours et interviews du réalisateur de Parasite durant plusieurs mois a certainement inspiré son interprète, qui est également réalisatrice.

La véritable star des Oscars, c’était elle. Dimanche soir, Sharon Choi est montée sur la scène du Dolby Theater à quatre reprises afin de traduire les paroles et remerciements de Bong Joon-ho. Son excellent thriller sur le gouffre entre les classes sociales Parasite a en effet été récompensé par quatre Oscars dont ceux des prestigieuses catégories « Meilleur film » et « Meilleur réalisateur ». Toujours vêtue de noir, comme si elle ne voulait pas voler la vedette au cinéaste sud-coréen, l’interprète âgée de 25 ans elle a tout de même conquis le coeur des internautes. Sur les réseaux sociaux, ils étaient nombreux à applaudir son brillant professionnalisme.

La cérémonie des Oscars n’était pas la première occasion pour le public de rencontrer la Sud-Coréenne. Cette dernière accompagne le réalisateur depuis le festival de Cannes, en mai dernier, où Parasite a reçu la Palme d’Or. Depuis, elle a traduit ses nombreux discours et interviews, des SAG Awards aux Baftas, en passant par le « Tonight Show » de Jimmy Fallon. La saison des remises de prix étant finie, ses fans se demandent quels sont les prochains projets de Sharon Choi.

Lire aussi > Coup de théâtre : Parasite écrit l’histoire aux Oscars

Bonne nouvelle. L’interprète est également réalisatrice, comme l’a révélé Bong Joon-ho au micro du Hollywood Reporter après les Golden Globes. « Elle écrit pour le moment un scénario pour un long-métrage, et je suis curieux de voir le résultat », a répondu le cinéaste de 50 ans à une question d’un journaliste après les Oscars, tandis que Sharon Choi rougissait et riait nerveusement à ses côtés.

Très peu de détails circulent à propos de ce prochain projet. Cité par IndieWire, le journaliste américain Steve Pond, « monsieur récompenses », comme il se décrit sur les réseaux sociaux, a révélé que le scénario de Sharon Choi se déroulait lors de la saison des remises de prix. Un décor que la jeune femme connaît désormais plutôt bien. Espérons qu’elle puisse y participer un jour en tant que nommée.

CIM Internet