Paris Match Belgique

César 2020 : Florence Foresti accusée de « prestations pathétiques et nauséabondes » par plusieurs acteurs français

45e cérémonie des Césars, Florence Foresti

Dans un costume parfaitement ajusté et une grande décomplexion, Foresti n'a pas mâché ses mots à l'encontre de Roman Polanski. | © Franck Castel / MAXPPP.

Cinéma et Docu

Ce vendredi 28 février, Florence Foresti avait été investie de la lourde et délicate tâche d’animer la 45ème cérémonie des César.

 

L’occasion pour l’humoriste d’étriller Roman Polanski. Dans un costume parfaitement ajusté et une grande décomplexion, Foresti n’a pas mâché ses mots à l’encontre du réalisateur qui ressortira pourtant avec le César du meilleur réalisateur.

Lire aussi > Vidéo exclusive : « Bravo la pédophilie », la colère d’Adèle Haenel aux César 2020

Ses propos ne semblent pourtant pas avoir plu à tout le monde. « Il paraît qu’il y a des gros prédateurs, pardon, producteurs dans la salle », commençait-elle. « Qu’est-ce qu’on fait avec Popol ? », a-t-elle demandé à l’assemblée, « ne faites pas comme lui, ne faites pas les innocents, vous savez de qui je parle ». Et d’ajouter : « qu’est-ce qu’on fait avec Atchoum ? ». Invitant le public à prendre ses responsabilités, elle lui a finalement adressé : « Je vous aime beaucoup, mais allez vous faire en***** ».

 

Dans son émission « L’heure des pros » de ce lundi 2 mars, Pascal Praud a révélé un SMS qu’il aurait reçu de Patrick Chesnais. « Je suis effondré et révolté par les prestations pathétiques et nauséabondes de Foresti et Darroussin, ils se sont discrédités à jamais. Pourquoi la meute et les représentants de la bien-pensance sont-ils si énervés ? Merci Sandrine Kiberlain, merci Fanny Ardant et merci Claire Denis,vous nous donnez quelques raisons d’espérer encore », aurait déclaré l’acteur qui a récemment joué dans la série Noir enigma.

Lire aussi > César 2020 : le triomphe des « Misérables » et le palmarès complet

Sur Twitter, les opinions divergeaient sur la façon d’interpréter cette attaque. Alors que certains ont soutenu Chesnais, dénonçant la « vulgarité » de Foresti, d’autres ont préféré résumer sa réaction grâce à l’expression très éloquente : « ok boomers ».

Un peu plus tard dans la journée, c’était au tour de Lambert Wilson de s’attaquer à la présentatrice de la cérémonie. « Je parle de gens que j’aime énormément, mais oser évoquer un metteur en scène en ces termes… Parler d’Atchoum, montrer une taille… Et en plus, qu’est-ce qu’on va retenir de la vie de ces gens par rapport à l’énormité du mythe de Polanski ? Qui sont ces gens ? Ils sont minuscules », s’est-il emporté sur France Info.

Au cours d’une interview accordée à Europe 1, Richard Anconina a quant à lui déclaré : “Si vraiment, tu es révoltée, alors il ne faut pas y aller, avant de poursuivre. Après, il y a son salaire…130 000€… Ça a peut-être modifié son comportement. »

CIM Internet