Paris Match Belgique

Confinement : Le Studio Ghibli vous offre des fonds ravissants pour vos visioconférences

studio ghibli visioconférence

Une image extraite du "Voyage de Chihiro". | © Ghibli.

Cinéma et Docu

De quoi épater vos amis de manière féérique lors de vos appels vidéo.

 

Envie d’égayer vos visioconférences en ces temps de confinement ? Pour ajouter un peu de féérie au quotidien (et dissimuler le désordre qui vous entoure lors d’une réunion de travail virtuelle ou d’un apéro entre copains), l’incontournable studio Ghibli a rendu disponible gratuitement une série de huit fonds d’écran spécialement conçus pour les visioconférences.

Lire aussi > Arrêtez tout, l’intégrale des films Ghibli débarque dans 10 jours sur Netflix

Des créations tirées des films Le Château dans le ciel, Princesse Mononoke, Le Voyage de Chihiro, Nausicaä de la Vallée du Vent, Le Conte de la princesse Kaguya, Le Château ambulant, Ponyo sur la falaise et Arrietty, le petit monde des chapardeurs (tous disponibles sur Netflix).

Pas le seul cadeau

« Vous pouvez modifier la taille de l’image et ajuster le recadrage pour l’adapter à l’application de la conférence web« , précise le site japonais. Et bien entendu, ces fonds ne peuvent « être utilisés à des fins commerciales ou pour la publicité d’entreprises ou de produits. »

studio ghibli
© Ghibli.

Pour égayer le quotidien des dans, le musée Ghibli de Tokyo s’est lui aussi mis en quatre pour les confinés. Il permet désormais de découvrir l’univers merveilleux du maître de l’animation Hayao Miyazaki depuis son salon. Sur sa propre chaîne Youtube. Il y dévoile chaque semaine une nouvelle vidéo en forme de visite virtuelle.

Dans la première, diffusée la semaine passée, on découvrait le hall d’entrée et la fresque lumineuse dédiée à Kiki la petite sorcière et à Mon voisin Totoro.

Lire aussi > Hayao Miyazaki et son fils préparent deux nouveaux films pour le studio Ghibli

Dans la seconde, publiée mercredi 22 avril, on visite la pièce « Où le film est né« . Il s’agit d’un bureau encombré de livres, de bibelots et de dessins, autant de sources d’inspiration pour « un garçon rêvant à son propre film« . On vous laisse rêvasser.

CIM Internet