Paris Match Belgique

17 ans après, cette actrice de « Love Actually » détruit le film et l’estime « ringard » et sexiste

love actually ringard

La comédie romantique culte a souvent été taxée de trop clichée par ses détracteurs. | © Universal Pictures.

Cinéma et Docu

Un avis au vitriol qui ne plaira pas aux fans du long-métrage.

Elle n’y va pas de main morte. Lulu Popplewell, qui incarnait la petite Daisy dans Love Actually, la grande comédie romantique du début des années 2000, n’a vraiment pas été tendre avec son réalisateur Richard Curtis (Quatre mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill), le britannique grand habitué du genre.

Lire aussi > Love Actually : Cette scène du film que Hugh Grant a essayé d’éviter à tout prix

« C’est un film merdique »

Dans le podcast Almost Famous, la jeune fille qui a bien grandi depuis estime que le long-métrage « a très mal vieilli. » Et s’en prend à l’objectification des femmes dans le scénario : « Comme c’était mentionné à l’époque dans un article, toutes les femmes sont dépeintes comme des objets. En le revoyant, je n’ai pas trouvé ça super. Il faut se souvenir que Richard Curtis l’a écrit dans le contexte de cette époque. Par contre, je ne sais pas comment il excuse ses projets les plus récents. » Pas sûr que ça plaise à l’intéressé.

Lire aussi > Emma Thompson a vraiment vécu la scène d’infidélité de Love Actually

Et la jeune femme ne s’arrête pas là. Elle lâche dans cette interview que le film est l’un des plus « ringards » jamais faits et ne « regrette absolument pas » ses propos. « Pour parler de manière un peu soft, je trouve que c’est un film merdique », finit-elle sans langue de bois.

CIM Internet