Paris Match Belgique

Luc Besson dévoile la bande annonce de l’attendu « Valérian »

Vidéo Cinéma et Docu

Avec 197 millions d’euros de budget, Valérian est le film le plus cher du cinéma français et annonce le retour du réalisateur mégalo Luc Besson à la science-fiction. Une bande annonce dévoile son dernier univers, celui de la bande dessinée de Valérian et Laureline.

L’affiche du film.

« Bienvenue sur Alpha, la cité des mille planètes », déclame une voix claire, sur fond d’images d’une cité intergalactique ultra-futuriste, en éternelle expension. Y cohabitent en paix des milliers d’espèces extra-terrestres, échangeant leur savoir et leur technologie pour le bien de tous. Jusqu’à ce que cette harmonie bien utopiste ne soit ébranlée par ces fameuses forces du mal qui menacent toute bonne aventure populaire. Pour y faire face, un couple de héros beaux, malins, surentrainés et toujours prêts à dégainer une punchline : Valérian et Laureline. Ouvrez grands les yeux, Valérian, le nouveau bébé-bijou de Luc Besson débarque et ne ressemble à rien d’autre – si ce n’est à un film de Luc Besson.

Une adaptation méritée

Portant toujours plus loin ses collaborations mégalo avec le monde des effets spéciaux, le réalisateur d’Arthur et les Minimoys, du Grand bleu, de Léon ou encore de Lucy revient avec une histoire de science-fiction comme on n’en avait plus vue dans sa filmographie depuis le Cinquième élément, il y a tout juste 20 ans. Et pour fêter ça, il s’offre le plus gros budget du cinéma français de tous les temps : 197 millions d’euros.

C’est qu’il faut au moins ça pour adapter à l’écran une bande dessinée mythique, celle de Valérian, agent spatio-temporel – rebaptisée bien plus tard Valérian et Laureline, en hommage à l’indissociable comparse du héros et aux efforts féministes de leurs créateurs français, Pierre Christin et Jean-Claude Mézières. BD révolutionnaire, elle avait déjà tant inspiré le cinéma – le bikini de la princesse Leia et le casque de Dark Vador, c’est elle – qu’il était normal qu’elle finisse sur grand écran, avec force d’image de synthèses, d’explosions et de rêveries futuristes.

Sur la toute première image dévoilée de Valérian, il y a quelques mois, les deux héros et le réalisateur.

Un casting « la tête dans les étoiles »

Il faut aussi pouvoir s’offrir le casting hétéroclite, composé de all stars, choisi par le réalisateur français : en tête d’affiche, la top Cara Delevingne et Dane DeHaan (The Place Beyond the PinesThe Amazing Spider-Man et A Cure for Life font partie de sa filmographie plus ou moins indépendante). Pour les accompagner, comptez sur rien de moins que Clive Owen, Rihanna, John Goodman, Alain Chabat, Mathieu Kassovitz, Ethan Hawke et Herbie Hancock. À la vision de la première bande annonce du film, on finit des étoiles dans les yeux, forcément.

Valérian, de Luc Besson. Sortie belge prévue pour le 26 juillet 2017.

CIM Internet