Paris Match Belgique

La relation est toujours tendue entre Adèle Haenel et les César: elle refuse de décerner un prix

Adèle Haenel, César

La polémique est toujours bien présente. | © Belga Image

Cinéma et Docu

Un an après la polémique de la victoire de Roman Polanski, l’actrice ne semble pas prête à enterrer la hache de guerre.

 

Ce mardi soir, Marina Foïs, celle qui présidera la cérémonie des César 2021, s’est confiée sur le déroulement de cette soirée spéciale. Elle a ainsi expliqué que pour tenter de faire oublier la controverse sur Roman Polanski de 2020, elle avait eu l’idée de proposer à Adèle Haenel de décerner un prix lors de cette édition. En effet, l’actrice avait quitté brusquement la cérémonie l’année dernière, lorsque le réalisateur avait remporté un prix. Un acte très fort, dont tout le monde se souvient et par lequel la jeune femme avait souhaité montrer son désaccord. Rappelons que Roman Polanski est poursuivi pour viol.

Lire aussi > Marina Foïs tease la cérémonie des César dans une vidéo qui va vous surprendre

Marina Foïs a confié qu’il était normal qu’Adèle Haenel soit invitée pour cette nouvelle édition et a expliqué son refus. « Elle a décliné comme plein d’autres pour des raisons qui lui appartiennent (…) Eric Toledano, qui est maintenant vice-président de l’Académie des César, le dit très bien : il fallait se débarrasser de ce climat toxique. S’en débarrasser, ça veut pas dire éviter, ça veut surtout pas dire exclure. Ça veut dire évidemment inclure. Elle a été importante Adèle. Ses prises de parole ont été très courageuses et très importantes. Et puis je l’ai également invitée parce que c’est une actrice que j’admire, aussi simplement que ça » , a-t-elle déclaré.

Lire aussi > Charlize Theron : Son soutien inattendu et inspirant à Adèle Haenel

Les organisateurs tentent donc de faire le maximum pour plonger les César dans une nouvelle ère et se détacher de la polémique de l’année dernière, même si cette nouvelle édition se fera vraisemblablement sans Adèle Haenel. Notons tout de même, que cette année la présidence des César a été remise à une femme, Véronique Cayla, qui dirigeait auparavant Arte France. Un changement de taille.

 

CIM Internet