Paris Match Belgique

Les obsèques de Belmondo auront lieu vendredi, un hommage national prévu ce jeudi

Jean-Paul Belmondo, obsèques

Un hommage à la hauteur de son talent. | © Belga Image

Cinéma et Docu

Après avoir marqué une génération entière, l’acteur méritait des adieux exceptionnels.

L’enterrement de Jean-Paul Belmondo, aura lieu ce vendredi.  « À 11H00 église Saint-Germain pour la cérémonie » , a affirmé Me Michel Godest à l’AFPTV en réponse à une question sur le calendrier de l’inhumation de la star, figure emblématique du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle.

Longtemps réservé aux militaires ou à des résistants, un hommage national lui sera également rendu jeudi au cours d’une cérémonie qui se tiendra dans le cadre très solennel des Invalides à Paris.

Dans quels cas?

L’hommage national est décidé par le président de la République avec l’accord de la famille du défunt. Cet honneur était auparavant essentiellement réservé aux militaires et à quelques civils ayant eu « un passé de résistant ou un haut grade dans la Légion d’Honneur », comme Jacques Chaban-Delmas, l’Abbé Pierre ou Stéphane Hessel.

En 2015, le président François Hollande innove en décidant d’organiser aux Invalides une cérémonie pour les victimes attentats du 13 novembre. Depuis, la vaste cour située au centre de l’immense bâtiment où repose Napoléon a vu se succéder les hommages aux soldats français tués en opérations extérieures, notamment au Mali, mais aussi au gendarme Arnaud Beltrame et à des personnalités comme Simone Veil ou Charles Aznavour.

Comment se déroule-t-il?

Etant organisée dans un lieu militaire, la cérémonie est codifiée et s’articule autour de l’éloge funèbre prononcé par le président de la République, en présence des proches du défunt, de personnalités et du public, après avoir passé les troupes en revue. Des centaines de personnes, dont Jean-Paul Belmondo, avaient ainsi assisté à l’hommage au chanteur Charles Aznavour. Traditionnellement, elle s’ouvre par la Marseillaise avec l’entrée dans la cour du cercueil recouvert du drapeau français et parfois d’un signe distinctif de la personne honorée. L’éloge funèbre est suivi d’une minute de silence et de la Marseillaise.

Ce cadre est parfois jugé peu adapté à certaines personnalités, comme Johnny Halliday, décédé en décembre 2017. C’est pour cela que le choix s’était porté sur un « hommage populaire » dans les rues de Paris avant les obsèques à l’église de la Madeleine, sur les marches de laquelle Emmanuel Macron avait prononcé un discours. Jeudi, 1.000 personnes du public sans invitation seront accueillies dans l’enceinte des Invalides aux côtés de la famille de l’acteur, de membre du gouvernement, de représentants du monde de la culture et du sport, pour la cérémonie qui sera retransmise à l’extérieur par des écrans géants installés sur les pelouses de l’esplanade.

Lire aussi > Avant de mourir, Jean-Paul Belmondo voulait épouser son ancienne compagne Barbara Gandolfi

Qui avant Belmondo?

Parmi les personnalités civiles honorées aux Invalides, figurent Jacques-Yves Cousteau en 1997 ou Pierre Schoendoerffer en 2012, ainsi que les politiques Philippe Seguin (2010), Pierre Mauroy (2013), Charles Pasqua (2015), Michel Rocard (2016)…

Depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron a déjà présidé aux Invalides onze cérémonies en hommage à Simone Veil (2017), Jean d’Ormesson (2017), Claude Lanzmann (2018) Charles Aznavour (2018), Arnaud Beltrame (2018), Jean Daniel (2020) ou Daniel Cordier (2020), ainsi qu’aux soldats morts au Mali en 2019. Un hommage national a été également rendu à l’enseignant décapité Samuel Paty, mais dans la cour de la Sorbonne en octobre 2020. Un hommage national est prévu début 2022 pour saluer la mémoire de l’avocate féministe Gisèle Halimi, décédée en 2020.

Par AFP 

CIM Internet