Paris Match Belgique

« Shang-Chi », le nouveau super-héros Marvel, renverse le box-office nord-américain

shang chi

Extrait du nouveau Marvel, "Shang-Chi". | © Marvel Studios 2021.

Cinéma et Docu

Le premier super-héros asiatique de la franchise Marvel, décidément abonnée aux succès commerciaux, a fait un début tonitruant sur les écrans aux États-Unis.

 

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, dernier-né des studios Marvel, filiale du géant du divertissement Disney, a encaissé près de 75,4 millions de dollars de recettes de vendredi à dimanche, un record pour un week-end de « Labor Day » (le lundi 6 septembre, jour de la fête du Travail aux Etats-Unis, étant férié). Sur les quatre jours, le film a récolté au total 94,7 millions.

Vedettes asiatiques

Shang-Chi, qui a pour décor une Chine imaginaire mêlant créatures gigantesques, mysticisme et kung-fu, est le premier film des studios Marvel à avoir un metteur en scène asiatique (Destin Daniel Cretton) et un casting également dominé par des vedettes asiatiques, emmené par le Canadien d’origine chinoise Simu Liu. Il incarne Shang-Chi, qui a fui un père dominateur alors qu’il n’était encore qu’un adolescent – destiné à devenir un assassin sans pitié – et se retrouve errant aux Etats-Unis. Il y mène une vie sans histoire, se liant d’amitié avec Katy, jouée par Awkwafina (Crazy Rich Asians), jusqu’à ce que son père lui envoie une équipe de gros bras pour le ramener à la maison.

Lire aussi > Loki, la nouvelle série Marvel qui sort des sentiers battus

C’est l’acteur fétiche de Wong Kar-wai, Tony Leung (In the Mood for Love) qui interprète le père, Wenwu: un vilain pas tout à fait méchant et plein de complexité qui tire ses super-pouvoirs des dix anneaux magiques enserrant ses bras. Le film, qui a reçu des critiques élogieuses pour ses bagarres chorégraphiées avec virtuosité, affiche le plus rentable démarrage de l’année, juste derrière une autre production Marvel à succès: Black Widow (80 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d’exploitation).

Le Candyman d’Universal, remake du célèbre film d’épouvante de 1992, qui avait pris la tête du box-office il y a une semaine avec des recettes bien plus modestes (22 millions de dollars), occupe désormais la deuxième place avec 10,3 millions, devant la comédie d’action dans l’univers du jeu vidéo Free Guy (8,9 millions). Viennent ensuite Jungle Cruise (4 millions), un film d’aventures de Disney, inspiré d’une attraction des parcs Disney, devançant d’une très courte tête le film pour enfants Pat’ Patrouille – Le film (4 millions également).

Avec Belga

CIM Internet