Paris Match Belgique

Filippo Scotti, le nouveau Timothée Chalamet ?

filippo scotti

L'acteur italien Filippo Scotti pose avec le prix "Marcello Mastroianni" du meilleur jeune acteur qu'il a reçu pour "E Stato la mano di Dio" (La main de Dieu) lors du Photocall des lauréats après la cérémonie de clôture du 78e Festival du film de Venise. | © Filippo MONTEFORTE / AFP.

Cinéma et Docu

À 21 ans, l’acteur italien crève l’écran dans La main de Dieu, de Paolo Sorrentino, sur Netflix.

D’après un article Paris Match France de Paloma Clément Picos

Même si on le compare déjà à l’acteur franco-américain, Filippo Scotti peut compter sur son irrésistible personnalité italienne pour sortir du lot. Grand, fin, polyglotte, charismatique, très mature pour ses 21 ans, il porte le film La main de Dieu, de Paolo Sorrentino (sur Netflix le 15 décembre), autant que son personnage supporte avec tendresse son excentrique famille napolitaine.

« Si Wes Anderson, Iñarritu ou Xavier Dolan veulent me caster… »

Un premier rôle qui lui a déjà valu le prix Marcello Mastroianni lors de la dernière Mostra de Venise. Pourtant, le jeune comédien a dans un premier temps reculé devant l’obstacle. « Je lui ai dit, Paolo, tu as un mois pour trouver un autre personnage principal, nous confie-t-il. Je ne suis pas prêt. Je ne plaisantais pas, ça me faisait trop peur !  »

Heureusement, Sorrentino a trouvé les mots pour rassurer Filippo, qui rêvait pourtant d’être acteur depuis ses 9 ans. C’est son père qui avait fait naître sa vocation en lui montrant Fenêtre sur cour de Hitchcock. « Avant, mes parents étaient très inquiets, moi je débordais d’excitation pour ce métier. Maintenant ils sont contents et c’est moi qui suis préoccupé…  » Préoccupé de faire les bons choix, mais sûr de ses envies. « Si Wes Anderson, Iñarritu ou Xavier Dolan veulent me caster, même si c’est pour qu’on aperçoive furtivement une mèche de mes cheveux dans un de leurs films, je serai comblé ! »

CIM Internet