Paris Match Belgique

Jessica Chastain évoque son enfance difficile dans la pauvreté

jessica chastain

Jessica Chastain le 14 octobre 2021. | © Imago-Images/Emmefotox.

Cinéma et Docu

Dans une nouvelle interview donnée au Sunday Times, Jessica Chastain s’est entre autres confiée sur son enfance difficile vécue dans un milieu pauvre.

D’après un article Paris Match France de S.L.

Elle est l’une des actrices les plus acclamées à Hollywood. Actrice et productrice, Jessica Chastain
est auréolée de nombreux succès depuis qu’elle a été révélée au grand public il y a plus de dix ans. Aujourd’hui à l’affiche du film d’action 355 au côté, notamment, de Penélope Cruz et Diane Kruger, l’Américaine de 44 ans a donné une nouvelle interview au Sunday Times, publiée ce 16 janvier 2022. L’occasion pour elle de revenir sur son parcours exceptionnel, mais aussi de mentionner son passif compliqué.

Jessica Chastain a effectivement pris une sacrée revanche sur la vie. Issue d’un milieu pauvre, elle a été élevée par une mère qui était chef cuisinière et par un beau-père pompier. En difficulté scolaire, elle s’est rapidement tournée vers les arts dramatiques, se découvrant une véritable vocation pour le jeu. C’est à force de persévérance, qui lui a permis d’ouvrir les portes de la prestigieuse Juilliard School à New York, qu’elle est parvenue à devenir comédienne.

«Des gens m’ont aidée, et c’est la raison pour laquelle j’en suis là aujourd’hui»

Avec le recul, elle a admis au Sunday Times que son enfance dans la pauvreté lui avait fait ressentir « beaucoup de rancoeur ». « Je n’en parle pas beaucoup, mais ce n’était pas ce à quoi on pourrait s’attendre. Lorsque les gens me voient, je pense qu’ils s’attendent à un passif différent de celui que j’ai vécu. Alors, parce que c’est ce que j’ai vécu, je sais ce que c’est. Et ça me met en colère. Je ne veux pas que qui que ce soit se voit refuser quoi que ce soit. Que cela soit le fait d’avoir une voix, d’être vu, d’être reconnu et d’être valorisé », a-t-elle dit.

« Il a des gens qui ont vu que je luttais lorsque j’étais enfant, et ils m’ont aidée. Et c’est la raison pour laquelle j’en suis là aujourd’hui », a-t-elle conclu, reconnaissante. En 2014, elle avait ainsi révélé qu’elle avait pu financer ses études d’arts dramatiques grâce à une bourse financée par le regretté Robin Williams.

La même année, l’actrice s’était déjà confiée sur son enfance difficile dans un entretien accordé à Madame Figaro. « J’ai grandi dans un milieu pauvre, mais je n’ai jamais senti qu’il y avait un plafond de verre au-dessus de ma tête qui m’empêcherait de m’élever au-dessus de ma condition. Je savais que mon rêve était accessible à condition de faire l’effort en plus », disait-elle à l’époque.

CIM Internet