Paris Match Belgique

Emmanuelle Riva, tout l’Amour du cinéma

L'actrice Emmanuelle Riva lors du Festival de Cannes en 2013. | © AFP PHOTO / VALERY HACHE

Cinéma et Docu

L’actrice française Emmanuelle Riva s’est éteinte à l’âge de 89 ans. Révélée dans «Hiroshima mon amour», elle avait été nommée aux Oscars pour «Amour» de Michael Haneke.

D’après un article PARIS MATCH FRANCE de Yannick Vely

Le cinéma français est en deuil. Paulette Riva, connue sous son nom de scène d’Emmanuelle Riva, est décédée vendredi à l’âge de 89 ans. Née dans une famille modeste d’origine italienne à Cheniménil, dans les Vosges, le 24 février 1927, elle débute au théâtre, montant à Paris contre l’avis de ses parents. Sa prestation dans «L’Epouvantail» de Dominique Rolin lui vaut d’être remarquée par un certain Alain Resnais qui prépare son chef d’œuvre, «Hiroshima mon amour». Ecrit par Marguerite Dumas, ce récit d’un amour impossible entre une actrice française et son amant japonais marquera l’histoire du cinéma par son audace narrative.

La bande-annonce d’«Hiroshima mon amour» 

César de la meilleure actrice en 2013

Dès lors, Emmanuelle Riva devient une icône du cinéma d’auteur. On retrouve l’actrice devant la caméra de Gillo Pontecorvo dans «Kapo», dans «Léon Morin, prêtre» de Jean-Pierre Melville et dans «Thérèse Desqueyroux» de Georges Franju, film pour lequel elle obtient le prix d’interprétation à Venise. Exigeante, elle refusera des rôles pour mieux se consacrer à sa grande passion, le théâtre, préférant le plus souvent interpréter des seconds rôles pour de grands metteurs en scène comme Philippe Garrel («Liberté, la nuit») ou Krzysztof Kieslowski («Bleu»). Mais sa carrière va connaître un nouveau point d’orgue en 2012, grâce à Michael Haneke. Bouleversante en femme qui perd la tête malgré l’«Amour» de son mari, interprété par Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva obtient le César de la meilleure actrice en 2013, ainsi qu’une nomination aux Oscars. Sur la Croisette, cette année-là – «Amour» a obtenu la Palme d’or – son élégance et sa classe semblaient éternelles.

La bande-annonce d’«Amour» 

 

 

CIM Internet