Paris Match Belgique

Isabelle Nanty déplore « l’ambiance désagréable » des César

isabelle nanty

Isabelle Nanty. | © ABACAPRESS.

Cinéma et Docu

Samedi dernier, Isabelle Nanty était l’invitée de l’émission « On refait la télé » sur RTL. L’occasion pour elle de se confier sur ses précédentes participations aux cérémonies des César et de faire une révélation étonnante.

D’après un article Paris Match France de Louise Thewys

Ce vendredi 25 février 2022 se tient la 47e cérémonie des César. Un rendez-vous que tous les acteurs attendent avec beaucoup d’impatience. À l’exception d’Isabelle Nanty. Pour elle, hors de question de se rendre à l’Olympia pour assister à la remise de prix, ni même de remettre une statuette dorée. La star de la saga Les Tuches préfère largement rester chez elle. « En fait, c’est surtout que je ne sais pas comment m’habiller. Je jure que c’est vrai (…). Il y a deux raisons majeures et je le dis maintenant parce que j’ai passé l’âge de mentir. La première c’est que je n’arrive pas à réfléchir debout. Tout ce qui est cocktail debout, rencontre comme ça, en station debout me terrorise. La deuxième, c’est le choix de la tenue. C’est un problème, c’est un vrai cauchemar. Donc les deux tiers des trucs, je raconte que j’ai un empêchement », a-t-elle confié samedi dernier dans l’émission « On refait la télé » sur RTL.

« Je ne fais plus partie de l’Académie, je ne vote plus depuis 20 ans »

Même si elle a été nommée trois fois, la maman de 60 ans n’a jamais remporté de César. En effet, en 1991 elle est citée dans la catégorie meilleur espoir féminin pour le film Tatie Danielle, ainsi que dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle pour Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain en 2002, et pour Pas sur la bouche en 2004. Si pour ces fois-là, Isabelle Nanty avait décidé d’y aller, principalement pour « les metteurs en scène », elle a néanmoins été « très soulagée de ne pas avoir eu à monter sur scène ». « J’ai trouvé l’ambiance dans la salle désagréable, je n’ai pas aimé », a-t-elle révélé. Plus encore, elle se sent très éloignée du concept de cérémonie de récompenses. « Je ne fais plus partie de l’Académie, je ne vote plus depuis 20 ans ». Pour elle, il est « difficile » de juger les performances des autres et cela fait « un peu école ».

CIM Internet