Paris Match Belgique

Le remake U.S. de « La famille Bélier » pourrait créer la surprise aux Oscars la semaine prochaine

coda oscars 2022

La famille au centre de l'histoire de "CODA". | © Apple.

Cinéma et Docu

L’association des producteurs d’Hollywood a récompensé samedi le film indépendant « CODA » comme meilleur film de l’année, renforçant ainsi ses chances aux prestigieux Oscars qui se tiennent la semaine prochaine.

Les prix décernés par la Producers Guild of America (PGA), composée de quelque 8 000 professionnels qui font la pluie et le beau temps à Hollywood, sont considérés comme un baromètre relativement fiable en vue des Oscars qui seront décernés cette année le 27 mars.

Remake du film français La Famille Bélier d’Eric Lartigau (2014), CODA raconte l’histoire d’une famille sourde en difficulté. Des acteurs sourds jouent les rôles principaux. Son titre est l’acronyme de « Child of deaf adult » qui signifie littéralement « enfant entendant de parents sourds ».

Le spectateur suit Ruby, une lycéenne entendante, qui jongle entre ses ambitions musicales et la dépendance de sa famille à son égard pour communiquer avec le monde des « entendants ».

Sorti sur Apple TV+, CODA qui a remporté fin février le premier prix des SAG Awards est désormais bien placé pour rivaliser avec le grand favori The Power of the Dog de Jane Campion, produit par Netflix.

« J’ai toujours été attiré par les histoires pleines d’humanité », a déclaré le producteur français Philippe Rousselet, coproducteur de CODA, en recevant le prix, « signe qu’il reste de l’espoir » dans le monde.

« En musique, une coda signifie la fin d’un mouvement », a observé l’actrice sourde Marlee Matlin qui joue la mère de Ruby dans CODA, ajoutant : « C‘est merveilleux de voir le public accueillir ainsi notre film et c’est merveilleux de faire l’histoire ».

CIM Internet