Paris Match Belgique

Le crossover fou entre Django et Zorro, film à 500 millions de dollars abandonné par Tarantino

quentin tarantino

Maestro. | © BELGA.

Cinéma et Docu

On prie pour que le projet devienne un jour réalité.

C’est une histoire dont on aurait aimé voir le dénouement. En 2019, Quentin Tarantino envisageait très sérieusement de reprendre un de ses personnages cultes, le cow-boy vengeur Django, pour l’associer au célèbre justicier masqué Zorro. Rien que ça. Le réalisateur prolifique avait même engagé l’acteur et humoriste Jerrod Carmichael pour co-écrire une suite de son western à succès. Directement inspiré de Django/Zorro, un comic book écrit par le cinéaste, le film se serait déroulé plusieurs années après les événements racontés dans Django Unchained. 

Un excitant synopsis avait même été révélé par Collider : « Recherché dans l’est des États-Unis, Django s’installe avec sa femme Broomhilda près de Chicago. Toujours chasseur de prime, il se remet en route pour gagner sa vie et rencontre en chemin Don Diego de la Vega. Fasciné par ce dernier, il devient son garde du corps et l’accompagne dans une dangereuse mission où ils doivent libérer des esclaves. »

Antonio Banderas était partant pour reprendre son rôle

Si le projet complètement fou était toujours dans les tuyaux, on a appris par l’intermédiaire de Jerrod Carmichael que le projet était finalement abandonné, faute d’un accord avec un grand studio : « Quentin m’a lu des scènes qu’il avait tapées à la machine, dans sa cuisine. C’est un script incroyable, j’aurais aimé que Sony s’en saisisse, mais ce n’a pas été possible. Quand même, nous avions écrit un film à 500 millions de dollars », a révélé le scénariste dans GQ.

Et comme s’il fallait encore plus nous écoeurer, on apprenait récemment que l’immense Antonio Banderas était partant pour reprendre le rôle du justicier masqué, qu’il a incarné en 1998. Dans une interview avec USA Today, l’acteur espagnol a exprimé son grand regret : « Il m’a parlé lors de la soirée des Oscars en 2020. J’étais partant parce que Quentin arrive toujours à faire quelque chose d’intéressant avec ce genre de films. Nous n’avions jamais travaillé ensemble, ça aurait été formidable. » Des révélations qui nous laissent la mort dans l’âme.

CIM Internet