Paris Match Belgique

À la télé ce soir : Un grand classique avec Sean Penn et Susan Sarandon à (re)découvrir

la dernière marche

Extrait de "La Dernière Marche".

Cinéma et Docu

Le film sorti en 1995 est devenu un grand classique du cinéma. Un film aussi dur que politique. 

Dead Man Walking (le titre original de La Dernière Marche) est le terme utilisé par les gardiens de prison escortant un condamné à mort juste avant son exécution. Dans ce film, Sean Penn incarne en effet un condamné à mort. Un thème qui sera d’ailleurs récurrent dans sa carrière, alors qu’il jouera un jeune délinquant incarcéré dans Bad Boys (1983) ou un père de famille ayant fait deux ans de la prison dans le passé dans Mystic River. L’acteur lui-même écopera de deux mois de prison pour avoir frappé une journaliste. Il connaît le sujet. 

Dans La Dernière Marche, le thème de la peine de mort devient le sujet à part entière du film. A ses côtés, on retrouve Susan Sarandon ou encore Peter Sarsgaard. Le film obtiendra d’ailleurs toute une série de récompenses, de l’oscar de la meilleure actrice dans un premier rôle pour Sarandon à l’ours d’argent du meilleur acteur pour Sean Penn, aussi nominé aux oscars du meilleur acteur. Tim Robbins sera quant à lui nominé dans la catégorie du meilleur réalisateur et Bruce Springsteen pour la meilleure chanson. Bref, un film à voir au moins une fois dans sa vie.

Le pitch ? 

Soeur Helen se consacre à l’éducation des enfants défavorisés d’un quartier noir de La Nouvelle-Orléans. Un jour, elle reçoit une lettre écrite par un certain Matthew Poncelet, condamné à mort pour le viol et l’assassinat d’une jeune fille et de son ami. Elle décide de lui rendre visite…

La bande-annonce : 

 

 

CIM Internet