Paris Match Belgique

Audrey Hepburn & Ixelles, une grande histoire d’amour

Audrey Hepburn et son premier mari Mel Ferrer | © Belga

Cinéma et Docu

Une statue d’Audrey Hepburn ornera prochainement la rue Keyenveld, à Ixelles, où elle a passé les neuf premières années de sa vie. Un joli clin d’oeil à l’actrice, mais aussi un rappel tangible des liens qui l’ont toujours liée à sa ville d’origine. 

Si l’actrice à la grâce de biche a mis le tout Hollywood à ses pieds avant de choisir de s’établir en Suisse, elle n’a pourtant jamais oublié la capitale belge, et plus particulièrement, la commune d’Ixelles. Fille d’un banquier britannique et d’une baronne néerlandaise, elle a vécu ses premières années au numéro 48 de la rue Keyenveld, dans une maison de briques claires, avant que la famille ne déménage à Linkebeek.

Lire aussi > Audrey Hepburn en 5 scènes cultes (ou qui devraient l’être)

Canailles bruxelloises

De son enfance bruxelloise, l’actrice se souvient avoir eu « une véritable passion pour la nature, pour les oiseaux et les fleurs. Avec mon frère, on était deux canailles, toujours en train de grimper dans les arbres.  Je passais tout mon temps dehors, et quand il fallait rentrer, je me plongeais dans la lecture ».

Une vocation née à Bruxelles

C’est en allant voir des ballets à Bruxelles, enfant, qu’Audrey Hepburn a découvert sa passion pour le show-business. Un amour précoce, couronné d’un Oscar qui l’est tout autant, décerné à l’actrice alors qu’elle n’avait que 23 ans pour sa performance dans vacances romaines.

Lire également > L’ancienne maison d’Audrey Hepburn est en vente

D’Ixelles à Hollywood

De là à dire que c’est son enfance ixelloise qui l’a dirigée vers son incroyable carrière, il n’y a qu’un pas, que les édiles communaux ne franchissent pas. Mais la statue, qui sera installée sur le site de l’ancienne usine Solvay d’ici à la fin de l’année, rappellera toutefois aux fans et aux curieux qu’Audrey Hepburn a emmené avec elle à Hollywood un peu d’Ixelles.

CIM Internet