Paris Match Belgique

A seulement 16 ans, Jacob Tremblay a déjà ému le monde entier

Jacob Tremblay en 2019, pour l'avant-première de 'Doctor Sleep'. | © VALERIE MACON / AFP

Cinéma et Docu

De ‘Wonder’ à ‘Room’ en passant par un clip vu plus de 150 millions de fois, le jeune acteur Jacob Tremblay a déjà ému le monde entier avec son jeu sincère. Ce 5 octobre, il célèbre ses 16 ans. L’occasion de revenir sur sa carrière naissante, et sur ses projets futurs.

 

Jacob Tremblay vient du Canada. Il grandit d’abord dans un village sur la Côte-Nord, avant de déménager pour Vancouver. Ses parents ne l’ont pas prédestiné à faire une carrière dans le cinéma. Avec un père inspecteur de police et une mère femme au foyer, il forge sa passion pour le septième art avec ses soeurs, aussi devenues actrices.

A Vancouver, il se lance dans le cinéma très jeune. Lorsqu’il passe sa première audition, il est à peine âgé de sept ans. Il débute dans une série pour deux épisodes, et dans un court métrage. Il va très vite enchainer les projets, partageant notamment l’affiche avec des grands noms comme Christina Ricci et Alan Cumming. Mais les films dans lesquels il joue ne sont pas de réels succès commerciaux. Il faudra qu’il patiente une année pour se propulser sur la scène internationale cinématographique.

Le succès, à 8 ans

En 2015, le petit Jacob est à peine âgé de 8 ans. Il est à l’affiche du drame Room du réalisateur Lenny Abrahamson. Dans le long métrage, il interprète Jack, un jeune enfant né et retenu séquestré avec sa maman dans une chambre minuscule. Il travaille alors avec Brie Larson (qui interprète sa maman à l’écran). Le film est acclamé par la critique et sera nommé dans quatre catégories à la 88e cérémonie des Oscars. Le jeune Jacob reçoit alors ses premières nominations dans de nombreux festivals. Il est notamment lauréat du Meilleur espoir de la 87e cérémonie des National Board of Review Awards. Il obtiendra 8 récompenses en tout pour ce rôle.

Pict. : Netflix

Ce premier grand succès permet à Jacob de se faire connaitre. Il joue dans plusieurs rôles avec Naomi Watts, Vera Farmiga ou encore Charlie Heaton. En 2017, il donne la réplique à Owen Wilson et Julia Roberts dans Wonder, long métrage réalisé par Stephen Chbosky. Pour ce rôle où il interprète un jeune enfant atteint de malformation faciale, il se transforme totalement chaque jour de tournage en passant jusqu’à deux heures de maquillage par jour ! Son investissement est récompensé par un accueil critique unanime. Son talent est reconnu et son jeu sincère émeut le monde entier.

En 2019, Jacob prête sa voix à un épisode de la série animée Harley Quinn. Il fera également partie du casting du très attendu premier film en langue anglaise du réalisateur québécois Xavier Dolan. Ma vie avec John F. Donovan permet au jeune acteur de jouer aux côtés de Kit Harington, Natalie Portman, Susan Sarandon, Thandiwe Newton ou encore Kathy Bates. Et il y a un an, il tient l’unique et premier rôle dans le clip très visionné Lonely de Justin Bieber. Sa prestation est vue plus de 156 millions de fois.

Les projets à venir

Jacob Tremblay n’en a pas terminé avec sa carrière d’acteur. A 16 ans, il collabore avec l’univers Disney. Il sera à l’affiche du prochain remake de la Petite Sirène en 2023. Cette année, on devrait le voir sur grand écran aux côtés de Peter Dinklage dansThe Toxic Avenger, de Macon Blair. Il s’agit d’un remake du film éponyme de Lloyd Kaufman et Michael Herz sorti en 1985. Certains tournages ont été perturbés par la pandémie de covid-19. Mais Jacob Tremblay semble bien décidé à continuer sur sa voie toute tracée dans le cinéma canadien et hollywoodien… pour notre plus grand plaisir.

CIM Internet