Paris Match Belgique

Le film « King of the Belgians » remporte le prix du public au festival d’Odessa

Vidéo Cinéma et Docu

King of the Belgians, le quatrième long-métrage de Peter Brosens et Jessica Woodworth, a remporté ce samedi soir le Grand Prix lors du Festival international du film d’Odessa, en Ukraine.

Il s’agit de la huitième distinction à travers le monde pour cette œuvre datant de 2016 et qui compte déjà plus de cinquante festivals à son actif. Le festival d’Odessa, qui en est à sa huitième édition, est le plus important du genre en Ukraine. Outre le Grand Prix, soit le prix du public, qu’il a décroché, King of the Belgians figurait également dans la compétition internationale de l’événement.

Lire aussi > Angle mort, thriller politique noir-jaune-rouge

King of the Belgians est un road-movie où un Roi dormant se réveille dans le monde réel. Le film raconte l’histoire du roi Nicolas III, âme solitaire et qui a la nette impression qu’il mène une mauvaise vie. En visite d’État à Istanbul, tout à coup son pays se désagrège avec la déclaration d’indépendance de la Flandre. Le roi des Belges est alors obligé de rentrer immédiatement afin de sauver son royaume. Néanmoins, au même moment, une tempête solaire puissante empêche toutes formes de télécommunication et toute circulation aérienne. Le roi et son entourage sont coincés à Istanbul. Avec l’aide d’un cinéaste britannique et une troupe de chanteuses bulgares, ils parviennent à s’échapper de la Turquie, incognito. Ainsi commence une odyssée clandestine et secrète à travers les Balkans au cours de laquelle le Roi découvre le monde tel qu’il est, et lui-même.

King of the Belgians n’est pas finaliste pour le prix LUX du Parlement européen

Mais King of the Belgians n’a pas été retenu pour la finale, a indiqué ce mardi 25 juillet le président du Parlement européen Antonio Tajani. Le long-métrage faisait partie des dix nominés pour le prix LUX décerné par le Parlement européen. C’est un panel de 21 spécialistes du cinéma qui choisit dix films puis trois finalistes. Les eurodéputés choisissent ensuite, par vote, le vainqueur. Ce prix récompense annuellement un film qui véhicule la diversité ou encore les valeurs européennes. Et c’est donc finalement Beats per Minute, Sami Blood et Western qui sont les trois finalistes. Ceux-ci auront le privilège d’être diffusés dans 40 villes des 28 États membres de l’Union européenne et  feront l’objet d’un sous-titrage en 24 langues.

 

(Avec Belga)

CIM Internet