Paris Match Belgique

Décès de l’actrice française Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire

Décès de l'actrice française Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire

Mylène Demongeot, 2 février 2017. | © LE PARISIEN / Guillaume Georges

Cinéma et Docu

Mylène Demongeot est décédée jeudi à 87 ans. Elle avait joué dans la trilogie Fantômas et dans celle de Camping, 50 ans plus tard.

 

L’actrice française Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire, est décédée jeudi à 87 ans, après 70 ans de carrière et autant de films, a annoncé son attachée de presse à l’AFP. Mylène Demongeot, engagée dans la défense de l’environnement et des animaux, est décédée « en début d’après-midi » dans un hôpital parisien, a-t-elle précisé.

De la trilogie Fantômas dans les années 1960 à celle de Camping un demi-siècle plus tard, chaque génération gardera son propre souvenir de cette actrice appréciée du public. L’actrice, qui ne s’est pas cantonnée au cinéma populaire qui a fait sa popularité, aura tourné aussi bien avec Jean Marais, Yves Montand que Roger Moore.

Chevelure blonde, visage souriant, Mylène Demongeot fut souvent comparée à Brigitte Bardot, avec laquelle elle partageait un même amour des animaux et de l’environnement, et dont elle fut même présentée comme la rivale. Figure populaire, elle fut demandée jusqu’au bout, tenant encore un rôle dans Maison de Retraite, une comédie avec Kev Adams et Gérard Depardieu, l’un des rares films français à dépasser les deux millions d’entrées en 2022.

« Mylène Demongeot était une actrice engagée, sensible, notamment, à la défense de la cause animale et environnementale et au droit de mourir dans la dignité », soulignent ses proches dans un communiqué annonçant son décès.

Avec Belga

Mots-clés:
cinéma français
CIM Internet