Paris Match Belgique

L’actrice italienne Gina Lollobrigida est décédée à l’âge de 95 ans

Gina Lollobrigida

Elle avait 95 ans.

Cinéma et Docu

L’icône de toute une génération n’est plus.

La comédienne italienne Gina Lollobrigida, célèbre notamment pour ses rôles dans « Pain, Amour et Fantaisie » ou encore « Fanfan la Tulipe », est décédée à Rome à l’âge de 95 ans, a annoncé lundi le ministre italien de la Culture.

L’actrice, fille d’un fabricant de meubles, est née le 4 juillet 1927 dans le petit village de Subiaco, au coeur des Abruzzes (centre de l’Italie). À 20 ans, elle termine troisième au concours de beauté Miss Italie et obtient ses premiers petits rôles au cinéma.

Véritable « sex-symbol », considérée par certains comme la plus belle femme du monde, Gina Lollobrigida est devenue célèbre en tant qu’actrice dans les années 50. Elle a joué dans plus d’une soixante de films dont « Fanfan la Tulipe » aux côtés de Gérard Philippe et « Pain, Amour et Fantaisie » de Luigi Comencini. Elle s’était aussi glissée dans la peau d’Esmeralda dans « Notre-Dame de Paris » de Jean Delannoy.

Lire aussi > Mort de Lisa Marie Presley : l’hommage poignant d’Austin Butler

La comédienne s’est également illustrée dans plusieurs longs-métrages hollywoodiens aux côtés des vedettes masculines les plus en vogue de son époque. Elle a notamment donné la réplique à Humphrey Bogart dans « Plus fort que le Diable » et à Frank Sinatra dans « La Proie des Vautours ». En 1959, elle partage l’affiche de la superproduction hollywoodienne « Salomon et la Reine de Saba » avec Yul Brinner. Ses performances outre-atlantique lui vaudront le « Golden Globe de l’actrice préférée » (titre honorifique) en 1961 et un prix récompensant l’ensemble de sa carrière à la Berlinale de 1986.

Une survivante

Ces dernières années, l’actrice, l’une des dernières survivantes de l’âge d’or hollywoodien, s’est principalement consacrée à la sculpture et à la photographie et comptait de nombreuses expositions à son actif.

Gina Lollobrigida s’était également plusieurs fois essayée à la politique. En 1999, elle s’était notamment présentée aux élections européennes, mais sans succès.

Gina Lollobrigida s’était fracturé le fémur en tombant à son domicile romain en septembre et avait dû être opérée.

« Adieu à une diva du grand écran, protagoniste de plus d’un demi-siècle d’histoire du cinéma italien. Son charme est éternel. Ciao Lollo », a tweeté le ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano.

Par Belga 

CIM Internet