Paris Match Belgique

Jean-Paul Belmondo : « Jeanne, ma partenaire, mon amie, ma complice »

Jean-Paul Belmondo et Jeanne Moreau en 1963. | © BELGA/AFP PHOTO/STR

Cinéma et Docu

L’acteur Jean-Paul Belmondo se rappelle pour Paris Match de son tournage avec Jeanne Moreau pour Moderato Cantabile de Peter Brook.

 

« Claude Rich, puis Jeanne… en dix jours, c’est beaucoup de chagrin à la fois. Mon pote du Conservatoire et ma partenaire, mon amie, ma complice. Jeanne, irrésistible de drôlerie, toujours partante pour faire des blagues !

Lire aussi > Jean-Paul Belmondo se souvient : « Jeanne Moreau était la gaité »

Dans un hôtel, en Camargue, nous faisions un tel souk  en déménageant les meubles du premier étage au second que le patron, devenu fou, nous a menacés de son fusil ! Jeanne, qui m’avait vu dans À bout de souffle, avait réclamé à Peter Brook que je sois son partenaire dans Moderato cantabile, qu’il adaptait de Marguerite Duras.

Son talent était immense.

Un film d’auteur. Terrain difficile… Chaque réplique avait un sens caché. Si je demandais à Jeanne : “Veux-tu un verre de vin ?”, pour le metteur en scène cela sous-entendait que je la désirais.

© BELGA/AFP PHOTO

D’où des discussions interminables. J’y ai mis fin en tranchant net. “Fais-moi dire : ‘Je veux faire l’amour.’ C’est plus simple, non ?” Jeanne fut formidable dans ce film, son talent était immense. Le rôle lui a valu le prix d’interprétation féminine à Cannes. Mais je le précise ici… Moderato, ce n’était pas du tout mon style ».

CIM Internet