Paris Match Belgique

Sur Internet, les spectateurs de « Ça » avouent être bizaremment attirés par son clown maléfique

Une drôle de "tendance" s'est emparée des spectateurs de Ça. | © It

Cinéma et Docu

La toile s’enflamme pour Grippe-Sou, le clown mangeur d’enfants de Ça – et on ne s’y attendait pas, mais alors là pas du tout.

 

Une boite crânienne surdimensionnée taillée pour le crime, deux rangées de dents acérées prêtes à déchiqueter les enfants perdus, un maquillage à faire pâlir d’envie les plus acharnées du contouring et plus que probablement une sacrée odeur d’égoûts : le clown Grippe-Sou – Pennywise chez les anglophones – de Ça n’est pas à proprement parler un sex symbol. Mais c’est sans compter la drôle de frénésie qui anime ces derniers jours la toile autour de l’entité maléfique transdimensionnelle de Stephen King : de nombreux messages sur Twitter et Tumblr vont dans le même (drôle de) sens ; Grippe-Sou est sexy – et les spectateurs ne s’y attendaient pas.

Lire aussi > Pourquoi les clowns nous terrifient toujours autant

Alors bien sûr, débarassé de son grimage blanc et rouge, son interprète Bill Skarsgård – plus connu pour son rôle dans la série Hemlock Grove de Netflix – a de quoi plaire : d’origine suédoise, grand et élancé, Skarsgård fait partie d’une familles d’acteurs connus pour leur charme scandinave.

©AFP PHOTO / Robyn Beck – Bill Skarsgård à l’avant-première de Ça.

Difficile pourtant de discerner les traits du comédien caché derrière une perruque gangrenée par la calvitie et un sourire élastique. « Je ne sais pas si je suis très arrirant dans le film, je n’espère pas. J’ai les tics et regards bizarres que j’ai dans la vraie vie et j’essaye juste de les exagérer dans le film », fait savoir l’acteur.

Et certains se mettent alors à avouer que Bill Skarsgård pourrait n’avoir en réalité rien à voir avec leur attirance étrange pour Grippe-Sou, alors même que le clown impose son règne de terreur sur l’imaginaire des enfants depuis tant d’années. Alors coulrophilie extrême ou fantasme déviant ?

©Tumblr – Un extrait du blog rassemblant les « Pennywise confessions ».

Bonne nouvelle pour les principaux concernés : après avoir usés les sièges devant la première ré-adaptation de Ça, ils pourront retrouver leur clown préféré dans la deuxième partie de l’histoire de Pennywise – dont on ne connait malheureusement pas encore la date de sortie.

CIM Internet